RMC Sport

Euro 2016 : Deschamps se paye Genesio

-

- - AFP

Contraint de faire appel à Adil Rami pour pallier le forfait de Raphaël Varane pour l’Euro 2016, Didier Deschamps a été critiqué pour ne pas avoir fait confiance à Samuel Umtiti, notamment l’entraîneur de l’OL Bruno Genesio. Réponse cinglante du sélectionneur.

Avec le forfait de Raphaël Varane et la blessure de Jérémy Mathieu, Didier Deschamps n’en finit plus de devoir faire des choix pour l’Euro 2016 en défense centrale. Des choix critiqués, puisque certains lui reprochent d’avoir appelé Adil Rami pour rejoindre les 23 à la place du réserviste Samuel Umtiti. Répondant à l’un de ses détracteurs, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais Bruno Genesio, le sélectionneur des Bleus n’a pas fait de détail auprès du Progrès : "Il est bien gentil, mais avant de répondre à n’importe quoi, il ferait bien de savoir ce que je dis. Moi je ne me permets pas de juger ses choix à Lyon, ce serait bien qu’il en fasse autant et qu’il reste à sa place."

>> A lire aussi : Didier Deschamps recadre Adil Rami

"Il aurait mieux fait de se la boucler"

Et Didier Deschamps ne s’est pas arrêté là, puisqu’il s’est également expliqué sur sa prétendue préférence pour les joueurs évoluant à l’étranger plutôt qu’en Ligue 1, que lui prêtait en tout cas Bruno Genesio. "Qu’il puisse commenter sur quelque chose qui n’a rien à voir, il aurait mieux fait de se la boucler, lâche le sélectionneur des Bleus. L’analyse de la performance d’un joueur, peu importe le club, il vaut mieux qu’il soit bon, mais c’est aussi par rapport à l’adversaire. Je vois des matches de Ligue 1, et j’en vois à l’étranger aussi qui ne sont pas bons. Je ne me dis pas "il me faut trois joueurs de Ligue 1 par exemple. Si je considère qu’un joueur de Ligue 1 a le niveau international, je le prends, s’il est à l’étranger également." Une mise au point qui a le mérite d’être claire.

A lire aussi >> Deschamps : "On ne doit pas revoir nos ambitions à la baisse"

Deschamps a confiance en Umtiti

D'ailleurs, Didier Deschamps s'est expliqué en conférence de presse, ce mercredi, sur ce choix de prendre Adil Rami et non Samuel Umtiti pour pallier le forfait de Raphaël Varane. "Pour moi, jouer avec deux gauchers dans l’axe, ce n’est pas quelque chose de viable. J’ai vu Samuel, je lui ai expliqué la situation, je comprends qu’il soit déçu. Si j’ai pris Samuel (comme réserviste, ndlr), ce n’est pas une récompense, c’est parce que j’ai confiance en lui. Le fait que je ne le prenne pas, c’est uniquement par rapport à ce problème de gauchers et de complémentarité."

dossier :

Euro 2016