RMC Sport

Euro 2016 : Didier Deschamps recadre Adil Rami

-

- - AFP

Présent en conférence de presse pour la première fois depuis le retour de l’équipe de France à Clairefontaine mardi soir, le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, est revenu sur les problèmes de défense auxquels il doit faire face, mais a surtout répondu à Adil Rami concernant les propos tenus par ce dernier sur RMC la semaine dernière.

Didier Deschamps n’a pas vraiment apprécié les propos tenus par Adil Rami sur RMC dans Luis Attaque jeudi dernier, lequel s’était ému de ne pas faire partie de la liste des réservistes compte tenu de son niveau de jeu. Présent en conférence de presse à Clairefontaine, le sélectionneur tricolore a ainsi été amené à répondre devant les médias : "La seule chose c’est qu’il a dit que je lui ai conseillé d’aller à Séville plutôt qu’à Lyon, alors qu’il sait très bien que c’est faux. Maintenant sur son sentiment, au final aujourd’hui il est là donc voilà. Il a joué 26 matchs en équipe de France, donc il a cette expérience. Il a eu quand même eu un trou au Milan AC, mais aujourd’hui il a retrouvé un bon niveau." 

>> A lire aussi : Varane forfait, Rami dans les 23

Adil Rami : "L’impression que je suis un voyou"

Invité exceptionnel de Luis Attaque jeudi dernier, Adil Rami avait fait part de son amertume quant à sa non sélection, a minima, dans la liste des réservistes et de sa version des faits concernant son choix d’aller à Séville : "J’ai vraiment été déçu pour une chose. Le discours de dire qu’il ne prend pas les meilleurs joueurs sur le terrain, mais les meilleurs joueurs pour faire un groupe… J’ai l’impression qu’il insinue donc que je ne suis pas un bon garçon et que je suis un voyou. (…) J’ai appelé Deschamps après mon départ du Milan AC. Je lui ai demandé si j’avais toujours une chance pour l’Euro et il m’a demandé quels clubs me voulaient. J’ai dit que j’avais Lyon, Séville, des contacts en Turquie… Et il m’a conseillé Séville."

>> A lire aussi : Et pourtant Adil Rami avait bien allumé Deschamps

Deschamps : "J’ai inclus Adil dans la liste pour avoir le choix"

Deux versions contradictoires donc. Pas vraiment rancunier, Didier Deschamps a tout de même voulu faire passer un message en rappelant à demi-mot que c’était lui et lui seul le patron des Bleus. Tout en justifiant le fait d’avoir appelé Adil Rami plutôt que Samuel Umtiti, qui était pourtant réserviste : "J’ai inclus Adil dans la liste, pour avoir un choix en défense centrale et en répondant à la problématique d’avoir trois gauchers dans l’axe. Je n’avais pas mis Adil dans la liste des réservistes, j’ai dû réagir étant donné la situation" s’est-il ainsi expliqué.

>> A lire aussi : Varane "malheureux et déçu" après son forfait

dossier :

Euro 2016