RMC Sport

Euro 2021: elle prétexte une maladie pour aller à Wembley, une fan anglaise licenciée par son patron

Si l'Angleterre a validé mercredi son ticket pour la finale de l'Euro 2021, toujours à Wembley, pour défier l'Italie, la qualification des Three Lions a coûté l'emploi d'une pectatrice de 37 ans, qui s'était rendue au stade. Celle-ci avait indiqué à son patron qu'elle était malade. Mais les caméras de télévision l'ont filmée et elle a été virée dans la foulée.

Nina Farooqi, une anglaise de 37 ans, pensait vivre une douce et agréable soirée lors de la victoire de l'Angleterre mercredi face au Danemark, permettant à l'équipe de Gareth Southgate de se qualifier pour la finale de l'Euro 2021. Présente à Wembley, elle avait obtenu un billet à la dernière minute, grâce à une tombola remportée par une amie. Mais cette femme a aussi perdu son travail par la même occasion.

En cause: Nina Farooqi avait indiqué à son patron qu'elle était malade et qu'elle ne pourrait pas se rendre au travail. Problème: le même jour, elle se trouvait donc dans l'enceinte de Wembley pour la qualification historique de l'Angleterre. Mais sa présence a été remarquée, avec un zoom de la caméra sur son visage au moment du but égalisateur des Three Lions, ou plutôt lors du contre son camp de Simon Kjaer.

Avec son amie, la productrice de contenu numérique pour une entreprise de terrasses et de revêtements a célébré logiquement le but de l'Angleterre. Assise derrière le but, elle s'est retrouvée aussi dans la story Instagram d'une présentatrice de télévision, Stancey Dooley. Et pour ne laisser place à aucun doute, Nina Farooqi a partagé sur ses réseaux sociaux cette story.

"Ce sont des sentiments mitigés, nous sommes en finale, mais j'ai aussi perdu mon emploi"

Le jeudi matin, au moment de prendre le train pour partir au travail à 6 heures du matin, Nina Farooqi a reçu un appel de son patron pour lui indiquer qu'elle était virée pour lui avoir menti. Charles Taylor, responsable de l'entreprise, a indiqué au Daily Mail qu'il n'y avait pas "d'autre choix" et qu'un jour de congé serait donné au personnel ce lundi, au lendemain de la finale de l'Euro 2021 face à l'Italie.

"C'est une période passionnante pour tout le monde en Angleterre et si l'occasion se présentait, nous aurions encouragé la participation à un match de football aussi important, a déclaré le chef de l'entreprise où travaillait Nina Farooqi. Malheureusement, à cette occasion, notre employé a menti, prenant un jour de congé maladie pour assister à cette rencontre. C'était en violation avec son contrat de travail et nous n'avions pas d'autre choix que de prendre des mesures appropriées. En tant qu'entreprise, nous valorisons l'honnêteté et l'intégrité."

Pour autant, Nina Farooqi ne semble pas pour autant regretter totalement sa décision. "Il y a un peu de regret car personne ne veut se faire virer, a-t-elle déclaré au Daily Telegraph. Mais j'aurais aussi détesté avoir le regret de manquer cette rencontre. Si c'était à refaire, je recommencerais. Ce sont des sentiments mitigés, nous sommes en finale, mais j'ai aussi perdu mon emploi." Nina Farooqi aura peut-être un peu moins d'enthousiasme ce dimanche à chanter "Football it's coming home" et autres chants caractéristiques des supporters anglais, qui espèrent assister à la première victoire finale de leur sélection à l'Euro.

GL