RMC Sport

Euro 2021: grave blessure pour l'Ukrainien Besedin, absent plusieurs mois

Victime d’une épouvantable semelle contre la Suède à l’Euro 2021, l’attaquant ukrainien Artem Besedin souffre d’une déchirure partielle des ligaments croisés qui va le tenir éloigné des terrains pendant plusieurs mois. Il est évidemment forfait pour le quart de finale de la Zbirna contre l’Angleterre.

Andreï Chevtchenko avait toutes les raisons d’être inquiet mardi soir, les examens passés en Ukraine par Artem Besedin ont confirmé la gravité de sa blessure, une déchirure partielle des ligaments croisés (et un tibia sérieusement endommagé), après une intervention très dangereuse de Danielson durant la prolongation (98e).

"On est très inquiets pour lui, on espère que les ligaments ne sont pas touchés", confiait le sélectionneur de la Zbirna, après la qualification obtenue contre la Suède (2-1). Malheureusement, les ligaments sont bien touchés, et le joueur devrait être absent entre trois et six mois, selon un rapport publié sur le site de la Fédération ukrainienne de football, ce mercredi.

>> Euro 2021: les infos en direct

Le fait majeur du match

"Je tiens à dédier cette victoire à Artem. C'est très dur pour lui car il a déjà vécu des moments difficiles (une suspension d'un an pour dopage en 2020)", a déclaré Oleksandr Zinchenko la veille, en conférence de presse. L'attaquant du Dynamo Kiev Artem Besedin est donc forfait pour le reste de la compétition, et l’Ukraine s’avance vers le premier quart de finale de son histoire avec de nombreux blessés à l’infirmerie. "Il y a eu autant de joueurs sonnés ou blessés en fin de rencontre (Besedin, Yarmolenko, Krivtsov, Bezus...) parce que personne ne voulait abandonner, tout le monde voulait se qualifier", a expliqué Chevtchenko.

L’expulsion de Danielson pour cette faute affreuse, commise sur Besedin, a constitué le tournant majeur de ce match, ouvert pendant une heure puis plus fermé par la suite, notamment en prolongation, entre l’Ukraine et la Suède. La délivrance ukrainienne est intervenue à la 120e minute, la dernière, quand tout le monde était prêt pour les tirs au but. Mais la Suède jouait alors à 10 contre 11 depuis la 99e minute et le carton rouge reçu par Danielson.

QM