RMC Sport

Euro 2021: Munich se pare d’arc-en-ciel avant Allemagne-Hongrie

Des bâtiments et places incontournables, les journaux, les logos des grandes marques et des clubs… Tout la ville de Munich affiche les couleurs arc-en-ciel ce mercredi pour Allemagne-Hongrie (21h) après refus de l’UEFA d’illuminer l’Allianz Arena en soutien au mouvement LGBT+.

Au lendemain de l’annonce du refus de l’UEFA de colorer en arc-en-ciel l’Allianz Arena, Munich et l’Allemagne se mobilisent pour soutenir encore plus fort la cause LGBT+. Ce mercredi matin, les journaux TZ, Abdendzeitung et le Münchner Merkur s'affichent aux couleurs arc-en-ciel. Le quotidien le plus lu outre Rhin, Bild, a même paré l’intégralité de sa dernière page aux couleurs LGBT+.

Sur Marienplatz, la place principale de Munich où le Bayern fête habituellement ses titres de champion, la chaîne de télévision RTL distribue des mini drapeaux arc en ciel aux passants. Dix mille de ces mini drapeaux seront d’ailleurs offerts aux spectateurs d’Allemagne-Hongrie ce mercredi soir (21h) au stade. Des volontaires de l’Euro 2021 ont même sorti un parapluie arc-en-ciel, qui pourrait leur être utile en raison des orages annoncés.

>> Toutes les infos sur l'Euro EN DIRECT

A défaut de l’Allianz Arena, l’éolienne de Fröttmäning, située juste à côté, arborera les couleurs arc-en-ciel, comme promis par le maire de la ville, Dieter Reiter. Tout comme la tour du parc olympique de Munich et de nombreux stades des autres grandes villes d’Allemagne, prenant ainsi le relais de Munich. C’est déjà le cas de l’hôtel de ville et de bâtiments privés ou de boutiques de la capitale bavaroise.

Des musées, les clubs de Bundesliga et les marques de sport comme Puma ont changé leur logo sur les réseaux sociaux pour le mettre aux couleurs de l’arc-en-ciel. Idem pour les grandes marques comme BMX, Siemens, Sparkasse ou HypoVereinsbank.

De leur côté, les supporters hongrois croisés dans le centre-ville de Munich approuvent la décision de l’UEFA de "ne pas mélanger sport et politique". L’un d’entre eux nous a expliqué néanmoins "soutenir les marques de mobilisation en faveur de la cause LGBT+".

JS et KM