RMC Sport

Euro: la Croatie bute sur la République tchèque mais reste en vie

Menés et mal embarqués, les Croates ont sauvé un point face aux Tchèques (1-1) ce vendredi à Glasgow. Ils peuvent encore espérer accrocher les huitièmes de finale de l'Euro.

Pas de vainqueur entre la Croatie et la République tchèque (1-1) ce vendredi en Ecosse. Repris alors qu'ils menaient au score, Patrik Schick et sa bande peuvent tout de même se satisfaire de ce nul qui leur permet de se rapprocher des huitièmes de finale. En tête du groupe D avec quatre points, ils comptent une unité d'avance sur l'Angleterre, qui défiera dans la soirée l'Ecosse à Wembley (21h). La Croatie, battue le week-end dernier par les Anglais (1-0), reste en vie. Et peut notamment espérer terminer parmi les meilleurs troisièmes, à condition de battre l'Ecosse mardi prochain.

Patrik Schick, encore décisif

Cette fois, il n’a pas marqué sur un lob de 45 mètres. Mais il a encore répondu présent. Après son joli doublé réussi lundi face à l’Ecosse (2-0), Patrik Schick se savait attendu et forcément surveillé par la défense croate. Il n'a pas déçu. A l'aise dans les duels, très malin dans ses appels et précieux dans le jeu en déviation, il a imposé un vrai combat à ses gardes du corps. Surtout, il a une nouvelle fois fait trembler les filets à Glasgow. Le voilà en tête du classement des buteurs de cet Euro, avec trois réalisations, devant des clients comme Romelu Lukaku ou Ciro Immobile.

Contre la Croatie, c'est lui qui a ouvert le score sur un penalty - validé par le VAR - qu'il a obtenu, après s'être mangé un coup de coude de Dejan Lovren, et qu'il s'est lui-même chargé de transformer (37e). Un but célébré avec rage et passion par l'avant-centre du Bayer Leverkusen, moins en vue en seconde période, à l'image de ses partenaires d'attaque.

La réponse de Perisic

Timorés et en panne d'idées pendant 45 minutes, bousculés à la construction par des Tchèques plus mordants, les Croates ont attendu le début de la seconde période pour se réveiller. Avec un Ivan Perisic inspiré. Sur un coup franc rapidement joué, l'attaquant de 32 ans a effacé d'un crochet Vladimir Coufal, resté planté au sol, avant de décocher une frappe surpuissante du gauche pour nettoyer la lucarne de Tomas Vaclik (47e). Un but qui a rééquilibré les débats dans cette partie.

Alors qu'ils semblaient bien en place, les Tchèques ont soudainement reculé, offrant quelques munitions à leurs adversaires pour prendre les devants. Avant de retrouver un second souffle à l'approche du dernier quart d'heure. Mais de chaque côté, les défenses n'ont rien lâché. Avec parfois un peu de réussite pour les Tchèques, comme sur cette tentative de Nikola Vlasic passée juste à côté des buts de Vaclik (72e). Presque frustrant pour les vice-champions du monde.

dossier :

Euro 2021

https://twitter.com/rodolpheryo Rodolphe Ryo Journaliste RMC Sport