RMC Sport

Euro 2021: la Croatie surclasse l’Ecosse et file en 8es, avec un but somptueux de Modric

Dans un match où seule la victoire comptait, la Croatie a fait plier l’Ecosse ce mardi à Glasgow (3-1) et a validé son billet pour les huitièmes de finale de l’Euro en terminant deuxième du groupe D. Luka Modrić a inscrit l’un des buts du tournoi.

Avec un seul point en deux matchs, la Croatie et l’Ecosse n’avaient pas d’autre option: l’emporter, ce mardi à Glasgow, pour espérer arracher lors de l’ultime journée un billet pour les huitièmes de finale de l’Euro. Montés en puissance dans la compétition, après un premier revers décevant contre l’Angleterre (1-0) puis un nul encourageant contre la République tchèque (3-1), les Croates de Luka Modrić ont obtenu le précieux sésame in extremis, à la faveur de leur succès logique à Hampden Park (3-1).

Les Vatreni, qui n’avaient jamais battu les Ecossais en cinq confrontations jusqu’alors (2 nuls, 3 défaites), ont fait la différence grâce au milieu offensif du CSKA Moscou Nikola Vlašić, préféré à Andrej Kramarić et titularisé pour la première fois dans cet Euro par Zlatko Dalić. D’une demi-volée dans la surface, après une remise de la tête d'Ivan Perišić (1-0, 17e), celui-ci a donné raison à son sélectionneur. Modrić a lui rappelé à tout le monde quel joueur il est: d’un extérieur du droit sensationnel, et dont il a le secret, le Ballon d’or 2018 a nettoyé la lucarne du pauvre David Marshall (2-1, 62e).

>> Revivez Croatie-Ecosse minute par minute

Les Croates devant grâce à une meilleure attaque

Alors qu’un nul aurait éliminé les deux sélections, le métronome du Real Madrid a mis tout le monde d’accord, et son 18e but en 141 sélections valait le détour. Callum McGregor – qui remplaçait dans le onze Billy Gilmour, testé positif à la Covid-19 dans la semaine – avait égalisé (1-1, 42e), marquant au passage le premier et unique but des Ecossais dans la compétition. En vain. Sur un corner de l'inévitable Modrić, Perišić a éteint tout espoir de la tête (3-1, 77e), un but qui a offert à son équipe une place quasi inespérée.

Puisque deuxièmes du groupe D juste devant la République tchèque, troisième car battue en Angleterre (0-1) – les deux sélections terminent avec la même différence de buts, mais les Croates profitent d'une meilleure attaque (+4, contre +3 pour les Tchèques) – , les vice-champions du monde se faufilent par un trou de souris en phase à élimination directe, où ils affronteront lundi à 18 heures le deuxième d’un groupe E indécis (la Suède, la Slovaquie, l’Espagne et la Pologne peuvent tous encore y prétendre). Et peuvent dire merci, encore une fois, à un Luka Modrić taille patron.

Romain Daveau Journaliste RMC Sport