RMC Sport

France-Suisse: l’arrêt de Sommer sur le tir au but de Mbappé était bien valable

L’assistance-vidéo a vérifié le plongeon du gardien suisse Yann Sommer sur le tir au but de Kylian Mbappé. L’arrêt du gardien - bien réglementaire – a envoyé la Suisse en quart de finale de l’Euro 2021 et les Français à la maison.

Malgré 120 minutes irrespirables et l’exploit qu’il venait d’accomplir, Yann Sommer a conservé une grande lucidité avant d’exulter de joie, lundi. Le gardien suisse est resté suspendu quelques secondes à la décision de l’arbitre argentin, Fernando Andres Rapallini, après avoir arrêté le tir au but de Kylian Mbappé, le dernier de la séance de l’incroyable 8e de finale de l’Euro entra la France et la Suisse (3-3, 4 tab 5).

Le pied gauche de Yann Sommer touche la ligne de but au moment de la frappe de Kylian Mbappé
Le pied gauche de Yann Sommer touche la ligne de but au moment de la frappe de Kylian Mbappé © Capture TF1

>> Suivez toutes les infos de l'Euro EN DIRECT

Yann Sommer sur sa ligne face à Kylian Mbappé
Yann Sommer sur sa ligne face à Kylian Mbappé © Capture TF1

Il a finalement reçu la confirmation que son arrêt était bien valable et a envoyé la Nati en quart de finale face à l’Espagne, vendredi (18h). Il a alors explosé de joie avec ses partenaires, auteurs d’un exploit retentissant.

Yann Sommer attend la décision de l'arbitre avant d'exulter
Yann Sommer attend la décision de l'arbitre avant d'exulter © Capture TF1
L'arbitre-assistant indique aux joueurs suisses que l'arrêt de Yann Sommer fait l'objet d'une vérification
L'arbitre-assistant indique aux joueurs suisses que l'arrêt de Yann Sommer fait l'objet d'une vérification © Capture TF1

Sa parade a fait l’objet d’une vérification de quelques instants de l’assistance-vidéo pour déterminer s’il avait au moins un pied touchant la ligne de but au moment de la frappe de l’attaquant français. S’il avait avancé sa jambe droite, la gauche touchait bien la craie au moment où Mbappé a déclenché son tir croisé sur la droite du gardien du Borussia Mönchengladbach.

Une loi en vigueur depuis 2019

Depuis le 1er juin 2019, l’IFAB, qui régit les lois du jeu, oblige les gardiens à toucher la ligne de but avec au moins un pied au moment de la frappe. La règle avait été appliquée pour la première fois du Mondial féminin en 2019 et avait provoqué plusieurs penalties à retirer, parfois pour quelques centimètres.

L'arrêt de Hugo Lloris sur le penalty de Ricardo Rodriguez était aussi valable
L'arrêt de Hugo Lloris sur le penalty de Ricardo Rodriguez était aussi valable © Capture TF1

Lundi, Sommer l’a parfaitement respectée, tout comme Hugo Lloris lors de son arrêt sur la tentative de Cristian Rodriguez en deuxième période.

NC