RMC Sport

Wenger sélectionneur de l'Angleterre ? L’hypothèse qui divise la Dream Team

Après le fiasco islandais en huitième de finale à l’Euro 2016, l’Angleterre se cherche un sélectionneur pour assurer la relève de Roy Hodgson. Et d’après Martin Glenn, le patron de la Fédération, Arsène Wenger fait partie des candidats de choix. Une possibilité qui divise notre Dream Team.

Sur les cendres encore fumantes d’un Roy Hodgson carbonisé par l’Islande en huitième de finale de l’Euro, Martin Glenn, patron de la Fédération anglaise, a lâché un nom. Arsène Wenger, le frenchy de service en Premier League, qui ferait partie de la short-list pour prendre la relève en sélection. Le manque de choix made in England l’aurait poussé à élargir le champ des possibles parmi les étrangers avec une grande expérience du championnat anglais, et à ce titre Wenger fait forcément figure de très bon client.

>> Euro 2016 : Hodgson termine en beauté par une conférence de presse hallucinante

L’entraîneur d’Arsenal est sous contrat jusqu’en 2017, et Glenn songerait à nommer Gareth Southgate, actuel entraîneur des Espoirs, pour assurer l’intérim d’ici là. Une hypothèse qui divise notre Dream Team, avec « ceux qui y croient », Luis Fernandez et Jérôme Rothen, et le catégorique « n’y croit pas » d’Emmanuel Petit.

>> Euro 2016, Angleterre : Hodgson a démissionné

Ils y croient

Luis Fernandez
Argument : c’est le bon moment

« On peut le dire, Arsène arrive à la fin de l’histoire en club. On sent qu’il y a eu un retournement de situation à son égard. Par le passé, il incarnait idéalement Arsenal, il était l’homme de la situation, à présent il est presque systématiquement sous le feu de la critique. Il pourrait amener quelque chose de différent à cette sélection. Il en a les capacités, il connaît très bien le foot, et on sent qu’il vit encore bien ce milieu. Etre critiqué comme il l’est avec Arsenal, il ne le mérite pas. »

Jérôme Rothen
Argument : parfait pour une sélection jeune

« C’est une rumeur un peu folle au départ, mais on a quand même l’impression qu’il est en fin de cycle avec Arsenal et l’année prochaine c’est la fin de son contrat. Il a tellement fait de belles choses que c’est difficile de l’imaginer ailleurs, surtout en sélection, un travail complètement différent, mais peut-être qu’il a besoin d’un autre challenge. Il peut apporter beaucoup. L’Angleterre était une des sélections les plus jeunes de l’Euro, et on connaît la qualité de son travail avec les jeunes. Cela pourrait être le moment pour lui de profiter de l’opportunité d’entraîner une grande nation mondiale. »

>> Euro 2016 : "Imbéciles", "humiliation", "Au Royvoir"... Hodgson et ses joueurs fracassés par la presse anglaise après la défaite face à l'Islande

Il n’y croit pas

Emmanuel Petit
Argument : Il se ferait ch...

« Arsène a été sollicité maintes et maintes fois par les Fédérations française et anglaise, il a toujours refusé, pour la simple et bonne raison qu’il se ferait chier, tout simplement. C’est un visionnaire, il a besoin de travailler au quotidien avec une équipe, de bâtir. C’est quelqu’un qui a ses idées, qui veut les mettre en place au quotidien, travailler au quotidien avec ses joueurs. En sélection, il y a dix rassemblements par an, je le vois mal attendre chez lui ou prendre sa voiture pour aller voir les joueurs lors des matches. Je ne l’imagine pas du tout dans ce rôle-là, même si son contrat s’arrête en 2017. Sincèrement, je ne le vois pas du tout reprendre la sélection, et s’il devait en reprendre une, il aurait des vues sur la sélection française aussi. »

>> Euro 2016 : Hodgson explique pourquoi Kane tire les corners