RMC Sport

Europa Conference League: la Roma et Mourinho humiliés par Bodo Glimt, avec six buts encaissés

L'AS Roma a été écrasée 6-1 par les Norvégiens de Bodo Glimt jeudi lors de la 3eme journée d'Europa Conference Ligue. Jamais une équipe dirigée par le Portugais n'avait essuyé un tel revers.

L’image a vite tourné sur les réseaux sociaux. Celle d’un José Mourinho en bonnet, dans le froid, la mine déconfite. Jamais le Special One n'avait subi une telle humiliation. Après avoir giflé le CSKA Sofia 5-1, après avoir surclassé les Ukrainiens de Zorya Lougansk 3-0, l’AS Roma, son équipe, ne s’attendait pas à chuter chez les Norvégiens de Bodo Glimt. Et encore moins à encaisser six buts. C’est l’énorme surprise de cette 3eme journée d’Europa Conference League. Les joueurs de José Mourinho ont été humiliés 6-1 par la modeste formation scandinave, classée 218eme au classement UEFA (les Romains sont 12emes). En 1.008 rencontres, jamais une équipe coachée par l’entraîneur portugais n’avait encaissé six buts.

>> Découvrez les offres de RMC Sport et suivez en exclusivité l'Europa Conference League

"Plus personne ne me demandera pourquoi je joue tout le temps avec les mêmes joueurs"

Hors sujet, l’équipe romaine largement remodelée (Jordan Veretout est resté sur le banc) a été menée 2-0 au bout de 20 minutes de jeu. Si Perez a entretenu l’espoir d’un possible retour, les joueurs de la Louve ont sombré concédant quatre buts après la pause (52e, 71e, 78e, 80e). "C'est moi qui ai décidé de jouer avec cette équipe donc c'est ma responsabilité", a déclaré Mourinho à Sky Sport après ce fiasco. Je l'ai fait avec de bonnes intentions, pour donner des opportunités à ceux qui travaillent dur et aussi du repos à certains joueurs. Nous avons perdu contre une équipe avec plus de qualité, c'est aussi simple que ça. Si je pouvais utiliser les mêmes joueurs à chaque match, je le ferais."

Mourinho a aussi rappelé que l’écart de niveau entre ses habituels titulaires et les remplaçants était "énorme." Désormais devancé d’un point par son adversaire du soir au classement, l’AS Roma devra se relever de cette gifle. "Chaque défaite laisse des traces", reconnait Mourinho qui devra préparer son équipe à la périlleuse réception de Naples dimanche en Serie A (18h). "Le point positif c’est que plus personne ne me demandera pourquoi je joue tout le temps avec les mêmes joueurs."

ABr