RMC Sport

Affaire Evra: Gomis raconte qu'il aurait également "pu en venir aux mains" à l'OM

Aujourd'hui à Galatasaray, Bafétimbi Gomis livre son sentiment sur l'affaire Evra dans un entretien diffusé par BFM Sport et SFR Sport ce mercredi.

"Surpris et déçu". Bafétimbi Gomis a réagi au coup de pied adressé à un supporter par son ex-coéquipier à l'OM Patrice Evra. Dans une interview diffusée ce mercredi par BFM Sport et SFR Sport, l'attaquant de Galatasaray revient sur l'épisode qui a agité le début du mois de novembre à Marseille.

A lire aussi >> Bafétimbi Gomis "marque plus de buts" grâce aux conseils de Rudi Garcia

"Pas un exemple"

"J'ai été surpris et déçu qu'un tel joueur puisse en arriver là. C'est peut-être un des plus beaux palmarès du football français mais je condamne le geste de Patrice, ce n’est pas un exemple à montrer aux jeunes", estime Bafétimbi Gomis. Le 2 novembre dernier, Patrice Evra avait touché d'un coup de pied un supporter marseillais descendu sur la pelouse lors de l'échauffement qui précédait le match de l'OM à Guimaraes en Ligue Europa.

A lire aussi >> OM: Bafétimbi Gomis trouve des raisons à la mauvaise passe de Valère Germain

"J'ai vécu un épisode similaire"

Bafétimbi Gomis a ensuite voulu relativiser. "On est des êtres humains, on ne sait pas ce qu’il se passe dans la vie de Patrice et il y a des limites à ne pas franchir. Je ne sais pas quels mots ont été dits", se demande-t-il.

Avant de continuer: "J'ai vécu le même genre de situations en fin de saison dernière. A l'époque, j'ai souhaité rencontré les supporters, ils se sont montrés réceptifs et tout est rentré dans l'ordre. J'ai vécu un épisode un peu similaire avec ce qui représente une minorité du public marseillais et c'est vrai que j'aurais pu en arriver aux mains. Sans l'intervention d'un salarié, ça aurait fini comme ça".

>> OM: Bafé Gomis dubitatif sur le choix Mitroglou

"Un leader en moins"

"Patrice ne mérite pas cet acharnement médiatique car c'est une bonne personne. Il m'a épaulé l'an passé dans la gestion du vestiaire et ça fait un leader de moins à l'OM désormais", conclut-il. Quelques jours après le match à Guimaraes, le latéral gauche et l'OM ont convenu d'une rupture à l'amiable.

A lire aussi >> OM. Gomis: "J'ai été agressé par des supporters à la Commanderie"

ADS avec Florent Germain à Istanbul