RMC Sport

Ajax-OL: "Un naufrage", déplore Genesio (qui y croit tout de même encore)

L’Olympique Lyonnais rêvait d’une finale de Ligue Europa. Mais ce rêve s’est éloigné ce mercredi après un lourd revers à Amsterdam face à l’Ajax (4-1) lors de la demie aller. Bruno Genesio déplore les lacunes de son équipe. Tout en y croyant encore pour le match retour.

"C'est un naufrage. Plus qu'une défaite, c'est un non-match de notre part." Bruno Genesio est lucide. Son équipe a sombré à Amsterdam (4-1) en demi-finale aller de la Ligue Europa. "Il faudra digérer. Se remettre la tête à l'endroit. Ce naufrage défensif s'explique d'abord par la qualité de l'adversaire. Puis nous avons pris beaucoup de risques pour tenter de marquer un deuxième but. Il faudra revoir le match tranquillement. On perd des ballons dans des zones où on ne peut se le permettre. Sur deux ou trois des quatre buts, on donne le ballon à l'adversaire sur des erreurs techniques ou de positionnement", poursuit l’entraîneur des Gones.

>> Ajax-OL: les notes (catastrophiques) des Lyonnais

>> Ajax-OL: le festival de l'Ajax et le but de Valbuena en vidéo

"L’exploit est possible"

Mais ce terrible constat effectué, Genesio se met sur la même longueur d’onde que son président, Jean-Michel Aulas, qui cherche à positiver en rappelant qu'une qualification est possible au match retour. "L'exploit est possible: on est capable de renverser la tendance, appuie l’entraîneur des Gones. En coupe d'Europe, il y a souvent eu des renversements. Il faudra se motiver avec cela. Nous avons montré dans l'entame de match que l'on pouvait poser des problèmes à l'Ajax. Il y avait beaucoup de tristesse dans le vestiaire. Mais même si on a pris une grosse claque, il faut se préparer à faire un exploit la semaine prochaine. On va redresser la tête. Il faut continuer à croire en nos chances." Méthode Coué ou réel espoir pour la demi-finale retour?

>> Ajax-OL: Aulas y croit et rappelle la "remontada" contre Bruges en 2001

>> Ajax-OL: Lyon sombre aux Pays-Bas et s'éloigne de la finale

M.I. avec Saber Desfarges à Amsterdam