RMC Sport

Arsenal: Keown fracasse encore Pepe

Recruté par Arsenal pour près de 80 millions d’euros cet été, Nicolas Pépé se retrouve déjà sous le feu des critiques. L’attaquant ivoirien des Gunners s’est encore fait tacler par Martin Keown, légende du club londonien après une terne prestation contre Liège.

Arsenal s’est largement imposé ce jeudi contre le Standard Liège (4-0) lors de la deuxième journée des groupes de la Ligue Europa. Si les jeunes espoirs du club londonien ont profité du large turn-over mis en place par Unai Emery pour briller, Nicolas Pepe ne s’est pas particulièrement illustré après son entrée en jeu. Une situation qui fait un peu tache après avoir vu les Gunners lâcher près de 80 millions d’euros pour l’arracher au LOSC pendant le dernier mercato estival.

Et, faute d’un rendement suffisant depuis le début de saison (un but et deux offrandes au total), Nicolas Pepe subit un déferlement de critiques. Si Unai Emery continue de défendre son joueur, sans oublier de lui mettre un peu la pression, Martin Keown n’a pas pris de pincettes au moment de juger les prestations du joueur le plus cher de l’histoire d’Arsenal.

Keown: "Lille doit bien rire"

Ancien capitaine et véritable légende du club anglais, l’ex-défenseur chéri d’Arsène Wenger a fracassé l’ancien Lillois. "Est-ce que Pepe va réussir à intégrer l’équipe? Les dirigeants ont payé une énorme somme d’argent pour lui et Lille doit bien rire en allant à la banque, a lancé l’ancien international des Three Lions, désormais consultant pour BT Sport. Ce n’est que le début de son aventure à Arsenal et peut-être qu’il arrivera inverser les choses mais je n’ai pas du tout vu ce que j’attendais de lui."

Si Nicolas Pepe bénéficie du soutien de ses partenaires d’attaque comme Alexandre Lacazette et Pierre-Emerick Aubameyang, et reconnaît lui-même son faible bilan, l’Ivoirien va rapidement devoir enchaîner les buts. Dans le cas contraire, ce qui ressemble presque à une affaire personnelle pour Martin Keown pourrait bien faire son chemin auprès des supporters d’Arsenal.

Jean-Guy Lebreton