RMC Sport

Ligue Europa: la présidence tchèque allume l’UEFA après la sanction de Kudela pour "comportement raciste"

La suspension d’Ondrej Kudela (Slavia Prague) pour "comportement raciste" devient une affaire d’État en République tchèque. Le cabinet du président Milos Zeman a écrit une lettre salée à l’instance européenne pour dénoncer la sanction et "la courbette ridicule" de l’UEFA.

Suspendu dix matches en compétitions européennes et internationales pour "comportement raciste", Ondrej Kudela peut compter sur des soutiens très haut placés en République tchèque. Jeudi, le cabinet du président Milos Zeman a signé une lettre salée adressée à l’UEFA pour se plaindre de la sanction infligée au défenseur du Slavia Prague.

>> Découvrez les offres de RMC Sport et suivez Slavia Prague-Arsenal en direct

Kudela faisait l’objet d’une enquête de l’UEFA après avoir été accusés d’avoir proféré des propos racistes à l’encontre du milieu des Glasgow Rangers Glen Kamara lors du huitième de finale retour de Ligue Europa le 18 mars dernier (1-1, 0-2).

Un chef de cabinet supporter du... Slavia

"Je tiens à souligner que les accusations de racisme n'ont pas été prouvées. Même un inspecteur de l'UEFA a mis en doute le fait qu'Ondrej Kudela ait prononcé la remarque raciste", a écrit Vladimir Mynar, chef de cabinet du président tchèque, dans cette lettre avant de s’en prendre violemment à l’instance européenne et aux Rangers.

"Vous avez condamné un homme respectable sans la moindre preuve... uniquement pour répondre aux visées perverses d'un petit groupe de militants et d'un club incapable de gagner sur le terrain. Entre vos mains, la lutte contre le racisme s'est transformée en (...) hypocrisie, en discrimination positive et en courbette ridicule devant des tendances idiotes", a notamment conclu Mynar, grand supporter du… Slavia Prague.

Si l’affaire est remontée au plus haut sommet de l’État en République tchèque, c’est aussi que Kudela devrait être suspendu pour l’Euro, du 11 juin au 11 juillet. Cadre de la sélection tchèque, le défenseur central n’aura pas purgé ses dix matches de suspension à temps.

Sans Kudela, le Slavia Prague dispute ce jeudi son quart de finale retour de Ligue Europa face à Arsenal, après un match nul à Londres (1-1) la semaine dernière. Le club tchèque avait joué l’apaisement mercredi, une fois la sanction de son défenseur connue. Le président du conseil d’administration, Jaroslav Tvrdik, avait déclaré "respecter la décision" de l’UEFA et présenté des excuses à Glen Kamara.

SSa avec AFP