RMC Sport

Lille-Ajax: Erik ten Hag critique la sanction pour dopage d'Onana

Erik ten Hag, entraîneur de l'Ajax victorieux à Lille jeudi soir (2-1), a affiché son soutien à son gardien André Onana. Ce dernier a été suspendu un an par l'UEFA pour usage de produits dopants. "Une sanction trop lourde", selon Ten Hag.

En déplacement sur la pelouse de Lille en seizième de finale aller de la Ligue Europa jeudi soir, Erik ten Hag a dû se passer de plusieurs joueurs cadres de son effectif. Parmi eux, André Onana, le gardien camerounais de 24 ans suspendu un an par l'UEFA début février pour avoir enfreint le règlement antidopage.

En conférence de presse d'après-match, l'entraîneur de l'Ajax Amsterdam a soutenu son gardien de but. "Nous pensons que la sanction est trop lourde. Nous soutenons Onana dans cette affaire, c'est pour cela que nous avons fait appel au tribunal, pour tenter de diminuer sa sanction", a expliqué Ten Hag après la victoire de son équipe au Stade Pierre-Mauroy (2-1).

Appel devant le TAS

Déjà, au moment de la suspension d'Onana, Edwin van der Sar, le manager général de l'Ajax, avait fait part de son intention de faire appel de la sanction auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS): "Nous espérions une suspension conditionnelle beaucoup plus courte que douze mois, car cette prise de médicament n'était pas destinée à améliorer ses performances."

Onana avait ainsi expliqué avoir pris par erreur les médicaments de sa femme, après s'être senti mal. L'UEFA avait détecté la trace de furosémide, un diurétique, dans les analyses d'urine du joueur le 30 octobre dernier. En son absence, c'est le vétéran Maarten Stekelenburg qui occupait les buts de l'Ajax face au LOSC jeudi soir. Le gardien de 38 ans n'a rien pu faire sur le but de Timothy Weah. Mais ses coéquipiers ont assuré une victoire qui les met en bonne position en vue de la qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa.

DM