RMC Sport

Tottenham: "Dieu merci, je ne suis plus le même", concède José Mourinho

En difficulté avec Tottenham, José Mourinho retrouve la Ligue Europa mercredi soir face à Wolfsberger (18h, sur RMC Sport Live 5). En conférence de presse d'avant-match, l'entraîneur portugais a fait des confessions étonnantes... avant d'affirmer qu'il marquerait l'histoire des Spurs.

Alors qu'il traverse la pire série de sa carrière, José Mourinho a plus que jamais besoin d'une victoire. Après le succès du match aller (4-1), les Spurs retrouvent Wolfsberger ce mercredi, en match avancé de Ligue Europa. À l'occasion de la traditionnelle conférence de presse d'avant-match, Mourinho s'est montré particulièrement dissert sur le contexte actuel.

"Je créais des conflits au lieu d'apaiser"

Décrit comme extravagant, surnommé "The Special One" à son arrivée en Angleterre en 2004 du côté de Chelsea, Mourinho semble s'être assagi. Alors qu'il s'approche de la soixantaine - il a eu 58 ans fin janvier -, le Portugais a pris conscience de certains changements dans son management. "Dieu merci, je ne suis plus le même, j'ai évolué", a ainsi confessé Mourinho devant les journalistes présents.

>> Découvrez les offres de RMC Sport et suivez Tottenham-Wolfsberger en exclusivité

"J'ai eu des problèmes - pas des mauvais résultats c'était rare, mais des problèmes dans la façon dont je réagissais, avec émotion. Je créais des conflits au lieu d'apaiser. La maturité aide, je suis confiant", a ajouté l'entraîneur portugais, qui dispute sa vingtième campagne européenne cette saison, au sein de son huitième club.

Mourinho à la recherche d'un titre avec les Spurs

Cet instant de confession et d'auto-critique, assez rare pour être souligné, n'a pas empêché Mourinho de montrer sa confiance alors que son club traverse une mauvaise période : "Dites moi quelque coach n'a connu qu'un ciel bleu sans nuage. C'est un défi, ça ne me déprime pas. Je crois que je peux y arriver."

À son arrivée à Tottenham, l'entraîneur portugais avait assuré qu'il offrirait un titre aux Spurs, qui n'ont plus rien gagné depuis la Coupe de la Ligue en 2008. Et s'il s'est assagi, Mourinho n'a donc rien perdu de son ego surdimensionné. "Je resterai dans l'histoire de Tottenham pour de bons souvenirs, pas des mauvais", a-t-il déclaré. Alors que les Spurs occupent la 9e place de Premier League, Mourinho pourrait faire de la Ligue Europa un objectif prioritaire pour confirmer ses dires.

DM