RMC Sport

Fifa - Platini : "J'espère qu'on m'a bien entendu" au TAS

Michel Platini a été auditionné ce mardi à Lausanne par le Tribunal arbitral du sport (TAS), qui doit statuer sur sa suspension de 90 jours infligée par la Fifa début octobre. Le président de l’UEFA, qui est resté deux heures et demie, espère avoir convaincu les juges.

"Je dirai la vérité, toute la vérité, rien que la vérité, je le jure". C’est un Michel Platini souriant qui est arrivé ce mardi à Lausanne. Devant une nuée de micros et caméras. Le président de l’UEFA a débarqué peu avant 14h au siège du Tribunal arbitral du sport (TAS) en compagnie de ses conseillers. Il en est ressorti deux heures et demie plus tard, toujours aussi détendu.

"Vous savez que je n'aime pas les injustices. J'espère qu'on m'a bien entendu, a lâché le dirigeant français avant de quitter les lieux. Mes avocats ont été très bons. Est-ce que je serai au tirage au sort de l'Euro 2016 samedi soir à Paris ? Allez demander (aux juges du TAS)". Son représentant, Me Thibaud d'Alès, a ajouté : "Il a été entendu". Les avocats de la Fifa, eux, ont choisi de ne faire aucun commentaire à leur sortie. 

Une décision rendue vendredi au plus tard

Le TAS doit maintenant statuer sur la suspension de 90 jours que la Fifa a infligé à Platini le 8 octobre dernier. Une sanction liée à un paiement controversé de 1,8 million d’euros que lui a versé en 2011 Sepp Blatter, le président démissionnaire et lui aussi suspendu de la Fifa, pour un travail de conseiller. Après avoir entendu les différentes parties, le TAS a prévu de trancher ce vendredi au plus tard.

Une autre audition à venir devant la Fifa

Platini sera ensuite entendu entre le 16 et le 18 décembre par la chambre de jugement de la commission d’éthique de la Fifa, qui doit rendre son verdict sur le fond de cette affaire. Une radiation à vie du monde du football a été requise contre l’ancien n°10 des Bleus.

Alexandre Jaquin avec Antoine Arlot, à Lausanne