RMC Sport

Football Leaks : Rybolovlev et Mendes, deux associés en eaux troubles

-

- - AFP

Mediapart a révélé ce mercredi un nouveau volet de l’enquête des « Football Leaks ». On y apprend que le président de l’AS Monaco Dmitri Rybolovlev possédait un fond d’investissement qui achetait en secret des parts de joueurs, en étroite collaboration avec Jorge Mendes. Un savant jeu de vente et d’achat qui aurait rapporté 6,85 millions d’euros au « Super Agent », au fort goût de commissions déguisées.

Ce n’est un secret pour personne, ces deux-là se côtoient dans les affaires comme à la ville. Dmitri Rybolovlev voit en Jorge Mendes un « type extraordinaire ». Ils se croisent dans les diners, le premier a invité le second au mariage fastueux de sa fille ainée sur une île chypriote… Il n’a également échappé à personne que depuis son rachat de l’AS Monaco (en 2011), le Russe a largement puisé dans l’écurie de joueurs Mendes, à commencer par les Falcao, Moutinho, James Rodriguez et Ricardo Carvalho, tous représentés par le « Super agent » portugais et achetés par le club du rocher pour un total 133 millions d’euros en 2013.

A lire aussi >> les magouilles de Doyen Sports lors du transfert d’Imbula de l’OM à Porto

Mais les relations d’affaires entre les deux hommes s’étirent dans des profondeurs bien plus troubles et discrètes. Mediapart révèle ainsi ce mercredi qu’en plus de sa qualité de président de l’ASM, Rybolovlev possède un fond d’investissement offshore qui a investi secrètement dans des parts de joueurs, dans le cadre de la fameuse TPO (Third Party Ownership), le tout en étroite collaboration avec Jorge Mendes. Certains de ces joueurs sont passés par le club du Rocher, malgré le risque de conflit d’intérêt, ou de manquement à l’éthique. Le trouble s’épaissit à l’étude précise de ce business de TPO entre Rybolovlev et Mendes. Il semblerait que dans ces affaires, les bénéfices aillent surtout dans un sens. Celui du Portugais. D’où le soupçon de « commissions déguisées » qui seraient versées par le Russe à son ami agent via sa société Gestifute.

L’exemple Fabinho

Il est l’un des cadres de la formation de Leonardo Jardim cette saison. Arrivé en 2013 sur le Rocher, Fabinho ne figurait pas parmi les têtes d’affiche de l’écurie Mendes. A cette époque, sa valeur marchande est relativement modeste. Gestifute avait acheté 97% des parts du joueur à Rio Ave pour un million d’euros. En janvier 2014, Rybolovlev, via son fond d’investissement, rachète la moitié de ces 97%. Pour 2,3 millions d’euros. Belle culbute pour Gestifute. Entre janvier 2014 et juin 2015, 87% des affaires de TPO gérées par Gestifute, ont été réalisées avec le fond de Rybolovlev. Bilan des courses, 6,85 millions d’euros de bénéfice pour Gestifute.

A lire aussi >> Di Maria et Pastore impliqués

A lire aussi >> Cristiano Ronaldo et José Mourinho accusés de dissimulation fiscale massive

la rédaction