RMC Sport

Ginola se confie sur les minutes où il "était mort" avant de revivre

Victime d’une crise cardiaque pendant un match de charité en mai 2016, David Ginola a bien failli mourir. Ce lundi, l’ancienne star du PSG et Newcastle a reconnu qu’il rencontrait des difficultés à s’en remettre psychologiquement.

L’histoire de Matt Pokora effectuant les premiers secours sur David Ginola et contribuant à lui sauver la vie lors d’un match de charité en mai 2016 est connue. Mais elle n’est pas tout à fait exacte. Victime d’un malaise cardiaque, l’ancien footballeur, alors âgé de 49 ans, est passé à deux doigts de mourir lors de cet incident. 

Mais contrairement à la légende urbaine ce n’est pas le chanteur qui lui a administré les premiers soins mais bien l’ex-international sénégalais Frédéric Mendy. L’actuel animateur télé de 53 ans affirme même être décédé pendant quelques minutes et a évoqué avec franchise et émotion cette expérience de mort imminente ce lundi.

De battre son cœur s’est arrêté

Désormais pleinement remis de cette crise cardiaque après un quadruple pontage coronarien, David Ginola a décrit les instants où son existence a bien failli s’achever sur un terrain de foot. De son propre aveu, il n’en garde que peu de souvenirs exacts mais une étrange sensation l’a accompagné tout au long de ce drame.

"J’étais mort, il n’y a pas d’autre mots pour le décrire, a confié l’homme aux 17 sélections avec l’équipe de France auprès de The Athletic. Mon cœur s’est arrêté de battre pendant neuf minutes, je n’étais plus là. J’ai quitté ce monde et j’étais ailleurs. Je ne peux pas dire où exactement parce que je ne m’en souviens pas. Je n’ai pas vu de lumière."

"La plus belle des morts"

Désormais impliqué auprès de plusieurs associations pour apprendre au plus grand nombre le massage cardiaque, David Ginola a aussi expliqué comment cette attaque et cette mort soudaine ne l’avaient pas fait souffrir sur le moment.

"Franchement, c’était la plus belle des morts, a encore lancé l’ancien chouchou du Parc des Princes. Je n’ai pas ressenti la moindre douleur en m’écroulant sur le terrain, quand j’étais mort ou quand je me suis réveillé parce que j’étais sous morphine." 

"En parler à un psy"

Près de quatre ans après cet incident, le natif de Toulon a dévoilé sa pire difficulté depuis. David Ginola a expliqué ressentir comme un sentiment de culpabilité après être revenu à la vie.

Lui aussi victime d’un arrêt cardiaque, son ancien partenaire à Tottenham Justin Edinburgh ne s’est jamais réveillé et s’est éteint à l’âge de 49 ans en juin dernier. 

"Pourquoi? Pourquoi moi? Pourquoi ai-je survécu, a enchaîné le Français avant de conclure. Physiquement je vais bien mais mentalement c’est dur. […] Je devrais probablement en parler à un psy. Je pense en avoir besoin."

Jean-Guy Lebreton