RMC Sport

Italie: "On s'est laissé aller" après l'Euro, reconnaît Mancini

Fier d'avoir rendu "des millions de supporters heureux" lors de l'Euro, Roberto Mancini affiche néanmoins quelques regrets quant à la fin de l'année 2021, où l'Italie n'a pas réussi à se qualifier directement pour la prochaine Coupe du monde.

A moins d'un an de la prochaine Coupe du monde au Qatar, l'Italie n'a pas encore validé son ticket. Absente de la dernière édition en 2018, la Nazionale va devoir repasser par la case des barrages, avec un premier rendez-vous face à la Macédoine du Nord en mars. Puis potentiellement en cas de victoire, il faudra sortir le vainqueur de l'affrontement entre le Portugal et la Turquie pour se qualifier.

Un petit chemin de croix qui ne fera pas oublier malgré tout que l'équipe de Roberto Mancini est devenue championne d'Europe en 2021, battant l'Angleterre à Wembley, au terme d'un tournoi maîtrisé. "Si je repense à la finale, je peux dire que j'espérais ne pas aller aux tirs au but, après 120 minutes et devant 75 000 spectateurs. Il y a toujours de la peur mais nous connaissions la motivation de toute la nation. Nous savions que nous devions faire un grand Euro, mais aussi qu'il fallait avoir quelque chose de plus pour arriver au bout, a déclaré Mancini dans un entretien bilan de fin d'année avec Sky Sports. Nous avons une chose extraordinaire en rendant des millions de gens heureux: c'est la plus belle chose, celle dont nous sommes tous fiers. Mais l'Euro est maintenant derrière nous, il faut penser à autre chose."

"Il y a des regrets"

Mais à la sortie de l'Euro, l'Italie a enchaîné les nuls lors des éliminatoires, notamment face à la Suisse, qui s'est qualifiée pour la Coupe du monde au détriment des champions d'Europe. "Il y a des regrets mais c'est le football, le sport. Parfois tu mérites de gagner et ce n'est pas le cas. On méritait de se qualifier bien plus tôt. On s'est laissé aller un peu et maintenant il faut retrousser nos manches pour réaliser un gros travail pour les deux matchs à venir, a commenté Mancini. Je reste optimiste, car je savais que notre groupe avec la Suisse serait difficile."

S'il "pensait" pouvoir se qualifier directement avec l'Italie, Roberto Mancini reste malgré tout confiant quant aux chances de qualification de son équipe pour la prochaine Coupe du monde, qui débutera le 21 novembre 2022 pour rappel. La finale aura lieu le 18 décembre. "Nous irons au Mondial. Et peut-être même que nous le gagnerons", déclarait d'ailleurs Mancini dès la fin du match face à l'Irlande du Nord (0-0) en novembre dernier, qui envoyait l'Italie par la case barrage.

GL