RMC Sport

L’appel à l’aide du football amateur au président Le Graët

Le président de l’AS Saint-Priest Patrick Gonzalez et le président de l’Association française du football amateur Eric Thomas ont interpellé le président de la Fédération française de football Noël Le Graët sur la "situation extrêmement préoccupante" des petits clubs. RMC Sport s'est procuré leur missive en exclusivité.

"L’heure est à l’esprit de responsabilité." Le cri d’alarme du football amateur face à la menace de récession qui pèse sur le devenir des petits clubs en pleine crise sanitaire va se faire entendre ce week-end, jusqu’au plus haut sommet du football français.

RMC Sport s’est procuré en exclusivité une lettre envoyée à Noël Le Graët, président de la Fédération française de football (FFF), par Patrick Gonzalez, président du club de Saint-Priest (N2), co-signée avec Eric Thomas, président de l’Association française de football amateur (AFFA).

"L’avenir du football doit désormais s’écrire avec les dirigeants bénévoles du football d’en bas", peut-on lire, alors qu'une réunion de la FFF doit avoir lieu vendredi pour éclaircir et entériner un certain nombre de points.

"Plus possible de continuer comme hier"

Remonté comme une pendule depuis plusieurs jours face à une "situation extrêmement préoccupante", le président de l'AS Saint-Priest a lancé un appel aux dirigeants du football français, rejoint dans son initiative par plus de mille clubs amateurs sur l'ensemble du territoire. "Cette période inédite de confinement doit nous amener à réfléchir profondément sur nos choix de société", écrit-il à Noël Le Graët.

"Dans le monde du football, les dirigeants bénévoles des clubs de football amateurs doivent enfin pouvoir s’exprimer, être écoutés, être entendus sur leurs besoins et leurs attentes prioritaires", assènent encore Patrick Gonzalez et Eric Thomas. Les deux hommes formulent six revendications. Car "demain, écrivent-ils, il ne sera plus possible de continuer comme hier". Demain, c’est aujourd’hui.

Les six propositions en question: 

- Annulation pure et simple du premier prélèvement automatique sur les licences, pour tous les clubs amateurs, 

- Consultation de tous les clubs sur les décisions à prendre concernant les championnats en cours, pour garantir au mieux l’équité sportive

- Mise en oeuvre d’un fonds de secours et d’urgence au football amateur doté d’au moins 300 millions d’euros "compte tenu des circonstances exceptionnelles".

- Report d’un an de toutes les élections (districts, ligues, FFF) prévues en 2020

- Création d’une vraie ligue de football amateur disposant d’un budget autonome

- Organisation dans toutes les ligues des "Etats généraux du football" pour débattre des grands sujets (gouvernance, financement, vie des clubs…).

QM avec EJ