RMC Sport

Le Gazélec Ajaccio devrait déposer le bilan, les comptes bancaires saisis

Pensionnaire de National 3, le GFC Ajaccio se dirige vers une cessation de son activité. Le 18 octobre dernier, les comptes du club corse ont été saisis par la justice et des dirigeants placés en garde à vue. La justice les soupçonne d'abus de biens sociaux et de travail dissimulé.

De la L1 à la banqueroute en seulement six ans... Comme annoncé par Corse-Matin dans son édition du jour, le club du GFC Ajaccio, ancien pensionnaire de Ligue 1 lors de la saison 2015-2016, serait très proche d'un dépôt de bilan. Déjà rétrogradé en National 3 au début de la saison, le club rouge et bleu va cesser son activité dans les prochaines semaines.

Cette affaire serait en lien avec le volet financier de l'enquête concernant la bande criminelle du "Petit Bar" et diligentée par la Jirs (Juridiction interrégionale spécialisée). Mardi dernier, des anciens et des dirigeants actuels du club corse ont été placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête préliminaire pour abus de biens sociaux et travail dissimulé. Au même moment, et alors que les cinq personnes sont ressorties libres, la Jirs a ordonné la saisie des comptes du club.

"Le club se retrouve dans l'obligation de déposer le bilan"

Sur ces comptes, environ 200.000 euros ont été saisis. Et même si le club souhaite faire appel de cette décision, l'appel n'est pas suspensif. Dès la réception de la notification de la saisie des comptes, le club devrait annoncer à l'ensemble de ses créanciers qu'il ne peut plus faire face aux paiements.

"Face à la violence de cette action de la justice, incompréhensible à ce stade des investigations, le club se retrouve dans l'obligation légale de déposer le bilan", indique Me Franck De Vita, avocat du club, dans Corse-Matin. Les actionnaires majoritaires comme Antony Perrino et Pierre Anchetti, ainsi que le président Mathieu Messina ont décidé de démissionner.

Le club compte aujourd'hui 30 salariés et plus de 400 licenciés. En attendant ce dépôt de bilan, le GFCA continue de jouer en N3. Septième du classement, l'équipe entraînée par David Ducourtioux faisait face ce samedi à l'As Furiani-Agliani, leader du groupe D de National 3.

Nicolas Pelletier