RMC Sport

Le Graët se réjouit pour Platini, "un gagneur" qui "le montrera de nouveau"

Noël Le Graët réagit pour RMC Sport à la mise hors de cause de Michel Platini par la justice suisse concernant le paiement d'1,8 million d'euros par Sepp Blatter en 2011, selon l'entourage du Français. Pour le patron de la FFF, l'ex-président de l'UEFA obtient "une victoire importante".

S'il reste pour l'instant suspendu jusqu'en octobre 2019 par la Fifa, Michel Platini vient quand même d'enregistrer "une victoire importante" selon les mots de Noël Le Graët au micro de RMC Sport. Selon son avocat, l'ancien n°10 des Bleus a été mis hors de cause par le parquet suisse dans l'affaire des 1,8 million d'euros versés en 2011 par Sepp Blatter, alors président de la Fifa, lui aussi déchu depuis.

La justice suisse a quand même tempéré cette affirmation du camp Platini ce samedi matin, indiquant à l'AFP que "dans le cadre de son statut de personne amenée à témoigner, si l'on trouve des éléments, le cas Platini n'est pas définitivement terminé".

"Il n'y a rien au-dessus de la justice suisse"

"C’est une bonne nouvelle pour Michel, qui se bat depuis trois ans. Il n’y a rien au-dessus de la justice suisse, donc je crois qu’on peut considérer que le dossier va avancer dans un sens très positif. C’est une victoire importante pour lui", estime le président de la Fédération française de football à propos de l'ancien président de l'UEFA.

Alors qu'il visait la présidence de la Fifa, Michel Platini avait dû se mettre en retrait fin 2015 après les différents scandales qui ont ébranlé les plus hautes instances du football. "Il souffre depuis un moment, avec des réactions quelquefois difficiles entre les uns et les autres", confie Le Graët.

Le président de la FFF ajoute: "C’est un gagneur, il le montrera de nouveau. Il faut attendre la décision de la Fifa, mais je ne vois pas quelle commission de discipline ou d’éthique peut être au-dessus de la justice suisse. Je ne suis pas certain que la Fifa ne soit pas obligée de répondre positivement à la demande de grâce."

N.B. avec SD