RMC Sport

Le grand « footoir » argentin

-

- - -

Un sélectionneur sur la sellette, l’ombre de Maradona qui plane, un Lionel Messi ombre de lui-même, des insultes qui fusent dans le vestiaire, une qualification pour les quarts de finale incertaine : après deux rencontres de Copa America, la sélection Albiceleste traverse une crise, une vraie.

Comme un symbole. En fin de match face à la Colombie, Lionel Messi tire un coup franc idéalement placé et envoie le ballon très largement hors du cadre. L’image est inhabituelle. L’idole cache son visage sous son bras gauche, essuie son front et les huées du public. Au coup de sifflet final, les Ciel et Blanc encaissent une bronca. Ils viennent de concéder un deuxième match nul sur leurs terres. De quoi faire planer l’ombre d’un certain Maradona, dont le nom a été scandé dans les gradins. Pour couronner le tout, les médias argentins évoquent même un accrochage verbal entre Léo Messi et son coéquipier Nicolas Burdisso dans les vestiaires. Les deux hommes se seraient insultés avant que chacun finisse par présenter ses excuses à l’ensemble de l’équipe.

Plus le droit à l’erreur

Avec deux points et un seul but marqué en deux sorties, l’Argentine jouera son avenir lors du match couperet de mardi face au Costa-Rica. En cas de succès de la Bolivie face à la Colombie dans l’autre rencontre du groupe, les hommes de Sergio Batista se trouveraient dans l’obligation de s’imposer sous peine de quitter la compétition dès le premier tour. Un scénario que le quotidien national Clarin anticipe comme « l’un des plus grands échecs de l’histoire de la sélection». Car le lendemain de ce fiasco, l’Albiceleste et son sélectionneur sont fustigés par la presse : « un match presque perdu, le gardien nous a sauvés, le discours de Batista ne passe pas », pouvait-on lire en une du quotidien Olé. La place de Batista semble même plus fragile que jamais et le faible rendement d’un Léo Messi méconnaissable témoigne du malaise ambiant.

Pariez sur tous les matchs de la Copa America en LIVE VIDÉO !

dossier :

Lionel Messi