RMC Sport

Le Vestiaire: "Même à dix, on pouvait battre les Italiens en 2006", affirme William Gallas

Le Mondial 2018 en Russie approchant a fait remonter le souvenir douloureux de la finale perdue en 2006 face à l’Italie sur le plateau du Vestiaire sur SFR Sport 1. Ce mardi soir, l’ancien international français William Gallas a raconté ce qu’il s’est passé juste après la rencontre.

C’est l’un des souvenirs les plus tristes pour le football français, la défaite des Bleus en finale de la Coupe du monde 2006. Les Français, réduits à dix après l’expulsion de Zinedine Zidane, s’étaient inclinés aux tirs au but. Dans l’émission Le Vestiaire ce mardi soir, William Gallas, titularisé lors de la finale, a raconté ce qu’il s’est passé après le coup de sifflet final et la remise des médailles. "Tout le monde était complètement abattu, personne n’a vraiment parlé à part Zizou qui s’est excusé pour son carton rouge" a-t-il confié.

Une défaite extrêmement frustrante

La défaite fut d’autant plus amère pour les Bleus car ils ont dominé la deuxième mi-temps et les prolongations. "Même à dix on sentait qu’on pouvait battre cette équipe italienne, et le fait d’être partis aux tirs au but c’était une frustration" a-t-il expliqué avant de poursuivre: "Tu nous donnes encore cinq minutes on remporte le match, même à onze ils n’arrivaient pas à être supérieurs à nous". Son analyse de la séance de tirs au but est aussi à découvrir dans la video ci-dessus.

AC