RMC Sport

Affaire Diakhaby: le rapport de la Liga n'aurait pas trouvé d'insulte raciste

Selon les informations de Cope, la société d'experts en lecture labiale mandatée par la Liga n'aurait pas trouvé d'insulte raciste de la part de Juan Cala à l'encontre de Mouctar Diakhaby. Le joueur de Valence avait quitté le terrain dimanche en accusant le défenseur adverse de l'avoir traité de "noir de merde".

Juan Cala n'aurait pas proféré d'insulte raciste à l'encontre de Mouctar Diakhaby. C'est ce que révèle la radio espagnole Cope, cinq jours après la rencontre de Liga momentanément interrompue à la 30e minute entre Cadix et Valence.

Cala clame son innocence

Javier Tebas, président de la Ligue espagnole de football, avait confirmé ce jeudi l'existence d'un enregistrement audio dans cette affaire des soupçons de propos racistes. La société d'experts en lecture labiale aurait assuré que Juan Cala a prononcé les mots "merde", "laisse-moi tranquille" ou "excuse-moi, ne te fâche pas". Mouctar Diakhaby avait accusé le défenseur de l'avoir traité de "noir de merde".

L'ancien défenseur de l'OL avait alors quitté le terrain, provoquant l'interruption de la partie. Sous la menace d'une défaite par tapis vert, les joueurs de Valence étaient revenus ensuite sur la pelouse, sans Diakhaby. Mais Valence s'est finalement incliné en fin de rencontre (2-1).

Depuis, le club de Valence a dénoncé à plusieurs reprises les insultes racistes supposées. Mouctar Diakhaby a aussi réitéré ses accusations. En conférence de presse, Juan Cala avait indiqué de son côté qu'il n'avait pas tenu le moindre propos raciste. Le rapport devrait être rendu public ce vendredi et pourrait donc confirmer la version du joueur de Cadix.

GL