RMC Sport

Barça: "le bouc-émissaire" Griezmann reçoit un soutien fort

Critiqué depuis son arrivée à Barcelone lors du dernier mercato estival, Antoine Griezmann a reçu l'appui d'un de ses anciens entraîneurs. Après l'avoir lancé à la Real Sociedad, Martin Lasarte a jugé l'adaptation du Français et l'a vivement défendu.

Malgré l'interruption de la saison de Liga pour cause de coronavirus, l'avenir d'Antoine Griezmann au Barça semble toujours aussi flou. Certaines rumeurs voient le club catalan lui faire confiance une année de plus quand d'autres l'envoient ailleurs en Europe.

Critiqué pour un rendement insuffisant depuis son arrivée l'été dernier, le Français a reçu le soutien de son ancien entraîneur Martin Lasarte.

Dernier arrivé, premier attaqué

Recruté pour 120 millions d'euros, le champion du monde de 29 ans a inscrit quatorze buts et délivré quatre passes décisives en 37 apparitions mais a montré des difficultés à s'adapter au jeu de l'équipe blaugrana.

"Son avenir là-bas est remis en question parce que le Barça lui-même est dans une période difficile, a expliqué pour le journal El Desmarque celui qui a lancé Grizou à la Real Sociedad en 2009. Il faut chercher des boucs émissaires. Il faut chercher un responsable. Il est le dernier à arriver, beaucoup d'argent a été payé pour lui. Il me semble qu'ils lui ont imposé un très lourd fardeau."

Griezmann doit s'intégrer ou partir

Le technicien uruguayen a regretté la situation vécue par son ancien protégé. Selon lui, le natif de Mâcon ne parait pas épanoui sur son flanc gauche et au sein du collectif. Une situation qui doit changer, et même si cela passe un départ du joueur tricolore. 

"Toute personne autre que Messi est remise en question, a encore rappelé Martin Lasarte. "Je le vois triste, soumis et il n'est pas à l'aise. Il devra attendre longtemps pour s'adapter. Sinon, il sera temps de passer à autre chose et de chercher une option ni meilleure, ni pire. Quelque chose de différent pour développer tout son potentiel."

Faire front et gagner sa place dans les coeurs ou passer à autre chose. Voilà bien le prochain dilemme qui s'offrira à Antoine Griezmann. A moins que le Barça ne lui laisse pas le choix.

JGL