RMC Sport

Barça: match "inacceptable"… la presse espagnole descend Griezmann

Attendu au tournant, après ses récentes performances et déclarations avec l’équipe de France, Antoine Griezmann n’a pas été épargné par la presse espagnole après la défaite à Getafe (0-1), la première du Barça cette saison. Un match où il est passé à travers.

Tout a changé cet été au Barça avec Ronald Koeman, rien n’a changé sur le terrain. Particulièrement inoffensif dans le jeu avec une ligne d’attaque à l’accent très français, le club catalan n’a tenté que sept frappes contre Getafe (0-1). Une misère. Ousmane Dembélé et surtout Antoine Griezmann n’ont pas pesé sur le front de l’attaque. Ce dernier, très décevant, a fait l’objet de critiques acerbes de la presse espagnole.

Les journaux catalans ont affiché Antoine Griezmann seul en Une de leur édition du jour, isolé, comme s’il portait l’entière responsabilité de cette défaite contre Getafe. L’international français, qui revendiquait une place sur le terrain pendant la trêve internationale, paie a posteriori ses déclarations au prix fort. Sa position sur le terrain ne peut pas tout expliquer. Les entraîneurs ont pourtant changé, Luis Suarez, qui aurait pu lui faire de l’ombre, est parti, mais rien n’y fait, comme si le mariage était impossible.

Un rêve de plus en plus lointain

"Son match à Getafe est une photographie de son séjour au Barça. Flou, insignifiant et pire encore, avec des échecs préjudiciables. Son crédit s’épuise", cingle AS, le quotidien d’obédience madrilène. "Si Depay était arrivé… Griezmann serait peut-être sur le banc du Barça", ose même le journal espagnol. Ce cas de figure pourrait se produire l’hiver prochain. En attendant, Mundo Deportivo ne peut que constater l’évidence: "Griezmann et Dembélé ne trouvent pas leur place au Barça".

Antoine Griezmann a eu une occasion en or de débloquer la situation peu avant la demi-heure de jeu. Le Français s’est retrouvé seul devant le gardien adverse, mais il a complètement manqué la finition. "On ne peut pas juger un joueur uniquement à travers une occasion qu’il n’envoie pas au fond des filets mais les opportunités de Griezmann s’épuisent et son rêve de réussir au Barça semble de plus en plus lointain", analyse Sport, un brin fataliste. Cette énième contre-performance du Français - As parle d'un match "inacceptable" - a peut-être sonné le glas de ses espoirs de reconquête.

QM