RMC Sport

Barça: Messi contre-attaque en justice après la divulgation de son contrat

Remonté après la fuite de son juteux contrat dans la presse espagnole, Lionel Messi va selon RAC1 poursuivre les cinq personnes potentiellement à l'origine de la divulgation du document. Parmi elles, Josep Maria Bartomeu, l'ancien président du Barça.

C'est un document qui fait couler énormément d'encre depuis quelques jours en Espagne. Dimanche, le journal El Mundo a dévoilé le contrat pharaonique signé par Lionel Messi pour sa prolongation au Barça en 2017. Un contrat lui permettant de toucher jusqu'en juin 2021 la coquette somme de 555.237.619 euros, soit environ 138 millions d'euros par saison.

Le club catalan étant dans le rouge financièrement, ces révélations ont valu au sextuple Ballon d'or de nombreuses remarques, certains observateurs le désignant comme le problème économique numéro 1 chez les Blaugranas. Et forcément, cela n'a pas plu à Messi.

Bartomeu dans le viseur de la Pulga

Comme indiqué le week-end passé, l'Argentin devrait poursuivre El Mundo pour la publication du document théoriquement confidentiel. Mais il ne compte pas s'arrêter là: selon RAC1, Messi va également engager des poursuites contre cinq personnes susceptibles d'avoir fait fuiter le contrat.

Il s'agit de l'ancien président du Barça Josep Maria Bartomeu, de Carles Tusquets (actuel président du comité de direction), Jordi Mestre (ancien vice-président sportif), Oscar Grau (DG du club) et Roma Pontí (responsable des services juridiques du Barça). Les cinq membres ou ex-membres du club à avoir eu le document en main.

En parallèle, le Barça a lui aussi lancé une enquête interne pour débusquer la "taupe", l'informateur d'El Mundo. Dimanche, Bartomeu a indiqué ne pas être à l'origine des fuites.

CC