RMC Sport

Barça: Messi pas encore de retour à l'entraînement

Après avoir annoncé la veille qu'il restait au Barça cette saison, Lionel Messi n'était pas encore de retour à l'entraînement ce samedi. L'Argentin doit déjà rattraper le test PCR.

La superstar argentine Lionel Messi, qui a annoncé vendredi soir qu'il restait au FC Barcelone après dix jours de tensions avec le club, n'a pas été vu à l'entraînement ce samedi matin, a constaté un journaliste de l'AFP sur place.

Les joueurs du Barça (hormis les blessés, les testés positif au nouveau coronavirus et les internationaux retenus avec leurs sélections respectives), étaient convoqués samedi matin pour une session d'entraînement prévue à 09h30 à la "cité sportive" Joan Gamper, dont Messi n'a pas franchi l'entrée principale.

Selon la presse espagnole, l'Argentin doit d'abord passer son test PCR de détection du nouveau coronavirus et pourrait réintégrer le groupe lundi. Dimanche, les joueurs ont droit à une journée de repos et aucun entraînement n'est prévu, selon le programme de la semaine diffusé par le Barça sur son site.

Près d'un mois sans entraînement pour Messi

Le 30 août, Messi avait délibérément zappé les test PCR auxquels tous les joueurs et les membres du staff avaient été conviés, soit le premier rendez-vous de présaison du Barça avant la reprise des entraînements le lendemain. 

Messi n'a plus participé à un entraînement collectif au centre d'entraînement Joan Gamper depuis le 11 août dernier, soit il y a près d'un mois, avant le départ du Barça vers Lisbonne, où le club catalan a subi une des pires défaites de son histoire (8-2), en quart de finale de Ligue des champions contre le Bayern Munich.

Selon la presse, la "Pulga" (puce, en espagnol) pourrait figurer dans l'équipe du nouveau coach Ronald Koeman pour le premier match amical du Barça contre le Nastic de Tarragone (3e division espagnole), le 12 septembre à 19h00, à huis clos, au stade Johan Cruyff qui jouxte le centre d'entraînement du Barça.

dossier :

Lionel Messi

la rédaction avec l'AFP