RMC Sport

Barça: Piqué aurait volontairement pris un carton jaune pour être présent au Clasico

Contre le FC Séville (4-0), Gerard Piqué aurait volontairement été averti, histoire d’être suspendu pour le prochain match du Barça. Le défenseur central a bien l’intention de prendre part à la rencontre suivante contre le Real Madrid, prévue à la fin du mois d’octobre.

Gerard Piqué a le Clasico en tête. Sous la menace d’une suspension pour la rencontre capitale contre le Real Madrid, le défenseur central barcelonais aurait volontairement écopé d’un carton jaune, selon la presse espagnole, ce dimanche soir contre le FC Séville (4-0).

A la 85e minute de jeu, le défenseur central a volontairement dégagé le ballon hors des limites du terrain, alors que le jeu était arrêté, obligeant alors l’arbitre Mateu Lahoz à l’avertir. L’Espagnol aurait même cherché cet avertissement plus tôt dans la rencontre, comme lorsqu’il a notamment conservé le ballon en sa possession, empêchant le FC Séville de tirer rapidement un coup franc.

Ramos avait écopé de deux matchs de suspension par l'UEFA

Par conséquent, Piqué manquera le prochain match du FC Barcelone contre Eibar, le 19 octobre, après cette accumulation de cartons jaunes. Il devrait être bien présent le 26 octobre prochain, contre le Real Madrid. Sauf si la commission de discipline décide de se saisir de son cas. Dans le passé, certains joueurs avaient imité Gerard Piqué.

Par exemple dans une autre compétition, Sergio Ramos avait délibérément écopé d’un carton jaune en Ligue des champions, le 13 février dernier, contre l’Ajax (1-2), pour manquer le huitième de finale retour. Mais l’UEFA en avait finalement décidé autrement, et lui avait infligé non pas un mais bien deux matchs de suspension. Les Merengue n’avaient pas passé les huitièmes de finale.

En attendant, contre Eibar, Ernesto Valverde va devoir faire preuve de beaucoup d’imagination pour composer sa défense centrale. Umtiti est toujours blessé, Piqué et Araujo sont suspendus, tandis que Todibo, sorti contre le FC Séville, victime de crampes, n’est pas en pleine possession de ses moyens.

MM