RMC Sport

Barça: Piqué se moque du VAR, le président balance que le Real est avantagé

Large vainqueur à Villarreal ce dimanche soir (4-1), le Barça garde espoir dans la course au titre en Liga. Et dénonce encore un arbitrage favorable au Real Madrid.

Ce n’est pas parce qu’il a enfin brillé sur le terrain que le Barça a décidé de s’assagir en coulisses. Clairement dominateur à Villarreal ce dimanche soir dans le cadre de la 34e journée de Liga (4-1), dans le sillage d’un trio Messi-Griezmann-Suarez plus axial, plus inspiré et plus efficace, le club catalan reste dans la course au titre avec quatre points de retard sur le Real Madrid. Alors il met encore et toujours la pression sur l’arbitrage, avec cette fois l’ironie de Gerard Piqué et une lourde accusation du président Josep Maria Bartomeu.

Quand le but de Lionel Messi a été refusé par le VAR à la 70e minute, le capitaine du Barça a mimé l’envoi d’un message, à moins qu'il ne s'agisse d'un jeu de marionnettes. Dans son viseur, Madrid. Quelques heures plus tôt, le leader s’était imposé à Bilbao. Et les Basques avaient déploré certains choix arbitraux, comme d’autres précédents adversaires. Zinedine Zidane s’était du coup dit "fatigué" par ces polémiques, voulant que ses joueurs récoltent le mérite de ce retour à la compétition parfait.

Le VAR n’est pas "équitable" selon Bartomeu

Le président du Barça, lui, a clairement choisi de remettre de l’huile sur le feu. "J’ai regardé le match de Bilbao, une victoire de plus pour le Real, a expliqué Josep Maria Bartomeu après la victoire du Barça à Villarreal. Notre message, que je vais répéter, c’est que le VAR n’est pas à la hauteur. C’est peu équitable depuis la reprise après le Covid et ça se répercute sur les résultats. Ça semble toujours favoriser une équipe. C’est vrai qu’il y a eu beaucoup de matchs lors desquels le VAR a favorisé la même équipe. Le VAR doit aider l’arbitre, mais sur les dernières semaines, tout le monde a vu beaucoup d’images sur le fait que ça n’a pas été équitable."

Ça promet pour les quatre dernières journées de Liga, avec le duel à distance entre le Real Madrid, grand favori pour être champion, et le Barça. Les joueurs de Zinedine Zidane recevront Alavès (15e) ainsi que Villarreal (5e) et iront à Grenade (10e) ainsi qu’à Leganes (19e). Ceux de Quique Setien accueilleront l’Espanyol (20e) ainsi qu’Osasuna (11e) et se déplaceront à Valladolid (13e) ainsi qu’à Alaves (15e). La tension ne retombera légèrement que dans deux semaines, à l’issue de la dernière journée. La Liga 2019-2020 aura alors un champion.

LP