RMC Sport

Le Barça a préféré recruter Dembélé plutôt que Mbappé

Dans une nouvelle interview en Espagne, l'ancien président du Barça Josep Maria Bartomeu a indiqué que le club catalan aurait pu acheter Kylian Mbappé à l'été 2017, mais que le staff en place avait privilégié le profil d'Ousmane Dembélé.

Attaqué depuis des mois par la nouvelle direction du Barça sur ses erreurs de gestion (réelles ou présumées), l'ancien président Josep Maria Bartomeu enchaine depuis quelques jours les interventions médiatiques pour défendre son bilan. Ce lundi, l'ex-patron du club catalan était ainsi l'invité de l'émission "Vaques Sagrades", sur Esport3. Et il a notamment été question du recrutement barcelonais ces dernières années, avec de multiples - et onéreux - flops.

S'il dit ne rien regretter, Bartomeu n'hésite pas en revanche à mettre la responsabilité sur le dos de ses anciens collaborateurs sur certains points. En assurant par exemple qu'il aurait pu recruter Kylian Mbappé à Monaco à l'été 2017, mais que le staff technique d'alors (Ernesto Valverde venait d'être nommé coach) lui avait préféré Ousmane Dembélé.

"Sa signature était sur la table, mais les entraîneurs ont préféré Dembélé parce qu'ils voulaient un joueur qui écarte le jeu", a lancé Bartomeu, sans préciser si Mbappé lui-même était intéressé...

"Je n'aurais pas permis à Messi d'aller chez un rival"

Toujours est-il que c'est bien Dembélé qui a signé au Barça, comme Philippe Coutinho quelques mois plus tard, pour un bilan relativement décevant. "Certains joueurs recrutés n'ont pas répondu aux attentes, des joueurs qui ont coûté beaucoup d'argent, mais ces choses arrivent dans le football, glisse Bartomeu. Lorsque ces deux joueurs ont été engagés, tout le monde a applaudi. Coutinho est venu parce qu'Iniesta partait. Il était le meilleur joueur de Premier League. Et Dembélé est venu après le départ de Neymar..."

Mercato toujours, Josep Maria Bartomeu en a profité pour tirer sur l'équipe dirigeante de Joan Laporta en critiquant le départ estival de Lionel Messi au PSG. "Son départ est un problème, estime-t-il. Nous sommes un club acheteur et non un club vendeur. Je me suis beaucoup battu à l'été 2020 pour que ça continue. Et maintenant qu'il (Messi) voulait rester, il a dû partir. Je n'aurais pas permis à Messi d'aller chez un rival en Ligue des champions. Son cas est différent de celui de Neymar, Figo ou Rivaldo."

C.C.