RMC Sport

Messi encore critiqué pour son voyage au Gabon

Lionel Messi

Lionel Messi - AFP

Le voyage de Lionel Messi, le mois dernier au Gabon pour promouvoir la CAN 2017, continue de faire des vagues. Cette fois, c’est la Fondation des Droits de l’Homme qui s’en prend à la star du Barça.

Invité mi-juillet par Ali Bongo, le président du Gabon, pour inaugurer la construction du stade Port-Gentil, destiné à accueillir des matchs de la CAN 2017, Lionel Messi fait encore l’objet de vives critiques. Entre les 3,5 millions qu’il aurait perçus (une somme démentie par son entourage) et sa tenue négligée durant les deux jours passés en Afrique de l’Ouest, la star du FC Barcelone est au cœur de la polémique.

Un « hommage hypocrite »

La Fondation des Droits de l’Homme (Human Rights Foundtion) a publié un communiqué pour critiquer le joueur argentin, ambassadeur de l’Unicef et connu pour son engagement en faveur des enfants. « En fournissant ses services de relations publiques à la famille Bongo du Gabon, Lionel Messi a sérieusement miné la crédibilité de sa propre fondation de bienfaisance », a déclaré Thor Halvorssen, le président de la Human Rights Foundation. Le voyage, qualifié d’ « hommage hypocrite » au dirigeant africain, n’a toujours pas été justifié par le quadruple Ballon d’Or.

dossier :

Lionel Messi

Mahelyng Bambara-Touzit