RMC Sport

Quand Griezmann recadre un jeune

Antoine Griezmann

Antoine Griezmann - AFP

Dans L’Equipe Mag, la star de l’équipe de France se livre beaucoup. Sur son côté fanboy, ses réseaux sociaux et sa rage de vaincre… Et Antoine Griezmann ne rigole pas avec la grinta, un jeune de l’Atlético de Madrid en a fait l’amère expérience.

Excellente interview d’Antoine Griezmann dans L’Equipe Le magazine a paraître samedi. On y apprend sa version de sa rencontre avec Cristiano Ronaldo à Miami cet été, tout ce qu’il est capable de faire pour récupérer des maillots dédicacés (notamment de Cavani), mais on y découvre aussi un aspect plus méconnu de personnalité du nouveau chouchou des Français: sa grinta. Et avec lui, on ne rigole pas.

>> Vidéo - Griezmann en improbable Cupidon dans une pub Puma (vraiment très drôle)

Un jeune de l’Atlético un peu trop nonchalant avec lequel il s’entraînait au début de saison en a fait l’amère expérience : « A un moment, je me suis arrêté et j’ai dit au préparateur physique : «Lui, là, tu le renvoies à la douche, ça ne sert à rien qu’il vienne ! » Message reçu, deux minutes après, le gamin, c’était un des meilleurs à l’entraînement. »

Griezmann : « Le gars, il joue même pas en réserve et il ose passer comme ça devant le vestiaire. » 

Le meilleur buteur de l’Euro fustige aussi l’attitude des jeunes qui « pensent que tout est arrivé. Il y en a qui passent devant le vestiaire pro, le survêt dans les chaussettes, la casquette à l’envers vissée sur le crâne. Le gars, il joue même pas en réserve, il est remplaçant et il ose passer comme ça devant le vestiaire. » 

On y découvre même un Grizi en mode Roy Keane, qui n’hésite pas à user de tous les subterfuges pour s’imposer malgré son physique plutôt fluet. Cette fois, c’est le rugueux Welington de Malaga qui en a fait les frais: «Martin Lasarte, mon coach de la Real, m’avait donné ce conseil : « S’il commence à te faire chier, tu prends une poignée de gazon, tu lui jettes à la figure et tu lui dis : « Mange-le » ». Sur le premier tacle, j’ai fait comme m’avait conseillé le coach. J’ai même dû en rajouter dans les mots… »

P.K.