RMC Sport

Real-Barça: Messi demande à l’arbitre du Clasico de "parler avec respect"

Mécontent de l’arbitrage et du scénario du Clasico perdu face au Real (1-2), Lionel Messi s’en serait pris à l’arbitre de la rencontre. L’attaquant du FC Barcelone lui aurait demandé de "parler avec respect".

Muet face au Real Madrid (1-2) pour la septième fois de suite, Lionel Messi a passé une sale soirée à Valdebebas. Détrempé (il a dû changer de maillot en cours de match) et en manque de réussite malgré sept frappes, la Pulga a visiblement eu du mal à digérer cette défaite lourde de conséquences, puisqu’elle remet en bonne position le club madrilène dans la course au titre.

Selon la radio espagnole Cadena COPE, relayée par Mundo Deportivo, le numéro 10 argentin aurait adressé à l'arbitre Jesus Gil Manzano, qui a remplacé au pied levé Mateu Lahoz, les mots suivants: "Arbitre, parlez bien, avec respect !". Des propos qui viennent souligner la frustration globale de son équipe, qui réclamait notamment un penalty sur Braithwaite en fin de rencontre, à la suite d'une intervention de Ferland Mendy.

Les colères de Koeman et Piqué

L’entraîneur catalan Ronald Koeman s’était notamment indigné de cet oubli à l’issue de la rencontre, réclamant "des décisions arbitrales justes" et estimant que le penalty était évident. L’arbitre de la rencontre n’avait pas été appelé à visionner les images par la VAR malgré la chute de l’attaquant danois, suscitant l’incompréhension du coach du Barça: "Je ne comprends pas qu'un juge de touche, qui est à dix mètres de l'action, ne le voit pas, ni pourquoi l'arbitre ne va pas consulter la vidéo".

Au coup de sifflet final, Gerard Piqué était également venu se plaindre auprès de l’arbitre central, notamment à propos des quatre minutes de temps additionnel signalées, jugées trop courtes à son goût. Si M.Manzano a fait fi des reproches du remplaçant, c’est un délégué du club qui est intervenu pour venir calmer le défenseur central. Preuve qu’au terme de ce match sous tension, le FC Barcelone a perdu bien plus que son 98e affrontement avec son meilleur ennemi.

JAu