RMC Sport

Real - Isco : "Tout n’est pas de ma faute ou de celle de James"

-

- - AFP

Isco vit une saison compliquée avec le Real Madrid, troisième de Liga derrière le Barça et l’Atlético. En manque de temps de jeu et pisté par la Juve, le joueur de 23 ans assure toutefois être très heureux en Espagne. Et appelle à un sursaut d'orgueil pour le clasico samedi, à Barcelone.

Après sa déroute à domicile au match aller (4-0), le Real Madrid dispute samedi au Camp Nou le match retour du clasico face au FC Barcelone. Au-delà du classement, dominé par le Barça, c’est une question d’image pour le club madrilène. Rafael Benitez n’avait pas résisté à la défaite à Bernabeu en novembre et été limogé quelques semaines plus tard.

Une revanche après la déroute de novembre

Ce match, c’est donc une question d’orgueil pour le Real de Zinedine Zidane. « Nous devons nous venger samedi au Camp Nou de la mauvaise image que nous avons donnée à Bernabeu », confiait dimanche Isco à la Cadena Cope. Le joueur de 23 ans, en manque de temps de jeu cette saison, espère être aligné par Zinedine Zidane pour ce rendez-vous de prestige. « Je suis en forme pour le clasico, explique l’Espagnol. Je n’ai pas beaucoup joué et je ne suis pas fatigué. Gagner au Camp Nou, ce serait un bon stimulant pour le moral. »

Isco : "Que personne ne nous oublie"

Critiqué pour ses prestations en demi-teinte tout comme l’est James Rodriguez, Isco est pisté par la Juventus et Manchester City. Mais assure vouloir rester : « Je suis très heureux au Real. Je veux remplir mes deux années de contrat restantes. Ce fut une saison très compliquée et je ne pense pas que toute la faute nous incombe à James et moi. » Avant d’achever une un message optimiste. « Que personne ne nous oublie, prévient le joueur, nous sommes encore en vie et nous avons de quoi gagner la Ligue des champions. » En quart de finale, le Real affrontera Wolfsburg, avec un match retour à domicile.