RMC Sport

Real Madrid: "Pas de hiérarchie" entre Courtois et Areola, selon Zidane

Zinedine Zidane, l'entraîneur du Real Madrid, a balayé l’idée d’une hiérarchie entre les deux gardiens de son effectif, Thibaut Courtois et Alphonse Areola, dont il loue la rapidité d’adaptation.

Zinedine Zidane a passé une bonne partie de sa conférence de presse à évoquer le poste de gardien de but, ce vendredi à la veille du match entre le Real Madrid (1er de Liga) et son dauphin, Grenade (samedi, 16h, 8e journée de Liga). Le manager français a défendu Thibaut Courtois, largement critiqué et sifflé par son propre public mardi lors du match nul contre le Club Bruges (2-2) en Ligue des champions.

Un traitement qu’il trouve "injuste". Mais l’international belge n’a peut-être pas été rassuré par la suite de l’intervention de Zizou, au sujet d’Alphonse Areola, sa doublure prêtée par le PSG. Pour le technicien, les deux joueurs sont au même niveau. 

>> Pour suivre la Ligue des champions, cliquez ici pour vous abonner aux offres RMC Sport

"Quand tu es entraîneur, tu ne peux pas dire: ‘Lui est plus important lui’"

"C’est (Areola, ndlr) un grand gardien, comme Thibaut, pareil, a-t-il déclaré. Il est très bon. Nous avons deux bons gardiens qui jouent." 

Mais qui est le numéro 1? "Il n’y a jamais de hiérarchie, a-t-il balayé. Alors, oui, on a toujours envie de dire qu’il y a une hiérarchie, on peut dire tout ce qu’on veut. Le seul truc, quand tu es entraîneur, c’est que tu ne peux pas dire: ‘Lui est plus important lui’. Chacun sait où il est, il n’y a pas besoin de le dire. Vous (les journalistes) êtes là pour le dire. Pour moi, c’est tous les mêmes mecs, ils sont là tous les jours, ils ont envie de jouer, ils ont envie d’apporter quelque chose à l’équipe et après, c’est moi qui décide forcément. Ça va être à chaque fois la même chose. Les joueurs doivent être prêts. Quand on dit: ‘Dans les gros matchs, ce sont toujours les mêmes qui jouent.’ Non, ce n‘est pas vrai. Il y en a qui vont jouer plus que d’autres forcément mais ça peut changer. A chaque fois, il faut qu’ils soient prêts."

"Il s’est intégré super vite parce qu’il est content d’être là"

Autre signal fort pour Alphonse Areloa, son intégration rapide qui semble réjouir son nouvel entraîneur. "Oui, il s’est intégré super vite parce qu’il est content d’être là. Quand tu es content d’être dans un endroit et que tu aimes ce que tu fais, c’est bien. C’est bien pour lui, il s’est vite adapté."

NC avec Fred Hermel