RMC Sport

Real Madrid: Ramos se marre encore de la sieste de Faubert en plein match

Sergio Ramos a profité de sa convalescence pour raconter certains souvenirs de sa longue aventure au Real Madrid. Interrogé au sujet du joueur le plus "bizarre" du vestiaire, le défenseur espagnol n’a pas hésité et a cité le Français Julien Faubert.

Prêté à la surprise générale au Real en janvier 2009, Julien Faubert n’a pas laissé un souvenir impérissable aux supporters madrilènes avec seulement deux apparitions et un total de 54 minutes de jeu. Mais l’international français (une sélection) a marqué le vestiaire lors de son passage de six mois dans la capitale espagnole. Et notamment Sergio Ramos. Le capitaine emblématique du club merengue s’est rappelé avec le sourire de sa drôle de cohabitation avec le Martiniquais, vu comme le joueur "le plus bizarre" qu'il a cotôyé.

"L’histoire la plus connue, c’est Faubert qui s’est endormi sur le banc, a plaisanté le défenseur de 34 ans ce jeudi lors d’un direct sur les réseaux sociaux avec l’influenceur Ibai Llanos. Je pense que le calendrier ne lui convenait pas beaucoup."

Ramos: "Il n’a pas appris la langue"

Déjà indiscutable au sein de la défense madrilène lors du passage de Julien Faubert, Sergio Ramos poursuivait son ascension vers les sommets de la planète foot. Visiblement, il n’a pas semblé vouloir trop s’inspirer de son nouveau coéquipier.

"Il était jet-lagué, a encore lancé le champion du monde 2010 dans un éclat de rire. Ce sont des choses qui arrivent dans le football mais je n’ai rien vu de tel depuis. Il n’a pas appris la langue parce qu’il n’est pas resté longtemps. De la même manière, il ne s’est lié avec personne. […] Quand il est arrivé, il était très jeune et il y avait aussi les Galactiques. C’était une autre époque et j’allais plutôt de l’autre côté."

De retour à West Ham après son passage surprise en Liga, Julien Faubert n’aura plus sa chance chez un grand d’Europe et enchaînera ensuite les aventures plus ou moins exotiques (Ecosse, Finlande, Indonésie). Difficile de faire oublier sa sieste en plaine match.

JGL