RMC Sport

Real: sur la sellette mais soutenu par Benzema, Solari préfère penser à "l'entraînement de demain"

Sorti cette semaine par l'Ajax en huitièmes de finale de la Ligue des champions, le Real a réagi dimanche en dominant Valladolid (4-1) à l’occasion de la 27e journée de Liga. Interrogé sur son avenir après la rencontre, Santiago Solari a assuré qu'il restait concentré sur ses objectifs. Karim Benzema l'a également soutenu.

Le Real est encore loin d’avoir retrouvé son meilleur niveau. Mais il est encore en vie. Cinq jours après leur déroute en Ligue des champions, les Merengue ont renoué avec la victoire dimanche face à Valladolid (4-1) à l’occasion de la 27e journée de Liga. Menés au score, ils ont bien réagi grâce à Raphaël Varane, Luka Modric, et Karim Benzema, auteur d’un doublé. Ce succès leur permet de revenir à cinq points de l’Atlético, de remettre un peu de sérénité dans la Maison Blanche et de permettre à Santiago Solari de sortir un peu la tête de l’eau. Annoncé sur la sellette par les médias espagnols, l’entraîneur du Real n’a pas échappé aux questions sur son avenir.

"Nous travaillons toujours de la même manière. Evidemment, il y a des rumeurs autour du club, c'est normal après une semaine comme celle que nous venons de vivre. Ce sont des semaines difficiles, mais c'est important de voir ce genre de preuve de caractère, pas seulement pour moi, pour les joueurs eux-mêmes, garder cet état d'esprit de continuer à travailler en vue du prochain match pour prendre à nouveau trois points, avec toute l'humilité du monde, pour essayer de réduire l'écart avec les équipes de tête. Voilà l'objectif qui nous reste", a assuré Solari, alors que la chaîne de télévision espagnole Telemadrid assurait cette semaine qu’il pourrait être viré dans les prochains jours.

"Les joueurs ont été sensationnels"

"Ce genre d'opinions, je ne peux pas me prononcer. Moi, je travaille pour l'entraînement de demain ou d'après-demain. Voilà ce que je dois planifier", a-t-il réagi, ajoutant que "la semaine a été difficile pour tout le monde, pour les joueurs aussi, et on l'a vu pendant les vingt premières minutes, c'était dur". "Mais le reste du match, avoir su souffrir et ensuite surmonter ce moment, cela en dit long sur les joueurs, sur leur professionnalisme, leur état d'esprit et leur réaction dans l'adversité. C'était un match très compliqué pour nous et les joueurs ont été sensationnels", a-t-il souligné.

Défendu par Benzema

Il peut compter sur le soutien de Benzema, qui ne veut pas entendre d'un possible départ de Solari. "Pourquoi changer? Il nous reste 11 matchs à jouer, qu'il reste avec nous, nous allons gagner chaque match. Nous sommes avec lui. Parfois les journalistes racontent des choses mais moi, je vois le vestiaire très uni. Si ton vestiaire n'est pas uni, ce soir tu ne peux pas livrer un tel match. C'est dans les têtes, tout le monde est ensemble", a commenté l'ancien Lyonnais.

L'attaquant a également été questionné sur un éventuel retour sur le banc madrilène de José Mourinho. Là encore, Benzema s'est montré très clair: "Je ne peux pas répondre, j'ai un entraîneur en ce moment. C'est une question pour le club, je ne peux pas répondre là-dessus."

dossier :

Karim Benzema

RR avec AFP