RMC Sport

A peine remercié, Henry déjà courtisé... par un club amateur

Quelques heures à peine après avoir été remercié de son poste d'entraîneur de l'AS Monaco, Thierry Henry ne manque pas de courtisans. Parmi eux, le club du JS Distroff, qui évolue en troisième division de district.

Si l'ASM ne veut plus de lui, Thierry Henry ne devrait pas avoir de mal à trouver un nouveau challenge. Débarqué du Rocher trois mois et demi seulement après son arrivée, le champion du monde 1998 et meilleur buteur de l'histoire d'Arsenal est déjà courtisé. Parmi les prétendants les plus sérieux (ou pas), le JS Distroff, club mosellan évoluant en troisième division de District.

Un poste d'entraîneur-adjoint à la clé

Par le biais d'un communiqué tout ce qu'il y a de plus officiel publié sur sa page Facebook, le club enjoint Henry à devenir son entraîneur-adjoint. "On est deuxième, on ne veut pas virer notre coach", précise-t-il non sans humour. Parmi les arguments de vente qui devraient faire pencher la balance, la possibilité de bénéficier d'un hébergement au club-house, de participer à la soirée choucroute, d'insulter qui bon lui semble (en référence au match de l'ASM le week-end dernier contre Strasbourg) ou de profiter d'un buffet à "base de chips et de houblon" en guise de troisième mi-temps. 

Seule condition requise par le JS Distroff : savoir jouer à la belote sous peine de licenciement immédiat "sans indemnités". Une mission a priori dans les cordes du Français.

dossier :

Thierry Henry

C.P.