RMC Sport

Amiens-Lille: ce que l’on sait après l’effondrement d’une barrière

Ce samedi, la rencontre entre Amiens et Lille a été arrêtée après l’effondrement d’une barrière dans la tribune des supporters lillois. Vingt-neuf blessés sont à déplorer. Une polémique a déjà éclaté entre les deux clubs suite à cet incident.

Une barrière s’effondre sous le poids des supporters, une trentaine de blessés

On joue la 16e minute. Fodé Ballo-Touré ouvre le score pour le LOSC à Amiens. Le latéral gauche se précipite alors vers la tribune des supporters lillois. Sous le poids de ces derniers célébrant ce but, la barrière basse du parcage visiteurs cède. Des dizaines de supporters des Dogues tombent sur la pelouse, les uns sur les autres. Le bilan fait état de vingt-neuf blessés. Aucun pronostic vital n’est engagé.

Les sept supporters en observation au CHU quitteront l’hôpital entre 12h et 14h ce dimanche. Une délégation de six personnes, dont Franck Béria, leur a rendu visite cette nuit. Gérard Lopez, qui était à l'étranger, est attendu ce dimanche à Lille.

>> Amiens-Lille: choqués, les dirigeants du LOSC soutiennent leurs supporters

Le match ne sera pas rejoué ce dimanche… et il pourrait être annulé

La rencontre interrompue à la 16e minute ne sera pas rejoué dès ce dimanche pour "des raisons évidentes de sécurité", a indiqué Noël Mannino, le délégué de la LFP au micro de BeIn Sport. "Pour ce qui est du match en lui-même, la commission des compétitions de la LFP va se réunir dans la semaine pour voir si le match doit être rejoué ou pas, et si oui quand", a indiqué ensuite la présidente de la LFP, Nathalie Boy de la Tour. La possibilité de voir cette rencontre annulée existe donc.

>> Amiens-Lille, un fan raconte: "Les supporters n'arrivaient pas à respirer"

Une polémique oppose déjà les deux clubs

Lors d’une conférence de presse après l’interruption de la rencontre, Bernard Joannin a pointé du doigt l’attitude des supporters lillois: "Les services de police nous avaient prévenu que 200 ultras très énervés étaient dans le parcage réservé aux Lillois. Ils se sont lancés de façon désordonnée… Plus de 500 personnes sur cette barrière qui était en parfait état. La commission jugera mais imaginez 500 personnes qui voulaient pénétrer sur le terrain. Il y a une réflexion forte à avoir au niveau de la Ligue sur les déplacements des supporters."

>> Amiens-Lille: Ingla juge les propos du président d'Amiens "irresponsables et indignes"

Des propos qui ont provoqué la colère du clan lillois. Elle s’est exprimée par le biais du directeur général du LOSC, Marc Ingla: "Les déclarations du président d'Amiens semblent irresponsables et indignes dans ce contexte dramatique." L’Espagnol, présent à Amiens, a poursuivi ses prises de position par plusieurs tweets: "Le Losc a le droit de s’interroger sur les conditions d’accueil et sécurité proposées pour nos supporters par le club et le stade d’Amiens. Le LOSC souhaite que les responsabilités de cet accident soient rapidement identifiées, pour ses supporters et les victimes... et afin que cela ne puisse jamais se reproduire. Nos supporters sont irréprochables et le football professionnel demande la meilleure organisation. On souhaite que le LFP identifie les responsabilités." 

>> Amiens-Lille: Ballo-Touré se sent "un peu coupable"

Une enquête en flagrance

Le procureur de la République, Alexandre de Bosschère, a indiqué à l’AFP qu’une enquête en flagrance a été ouverte afin de "déterminer pourquoi il y a eu cette rupture (de barrière)." Avant de conclure: "En l’état, nous n’avons encore aucun élément. Nous avons placé des scellés sur le site qui fera l’objet d’une expertise dans les prochains jours."

MI