RMC Sport

Angers: Chabane visé par deux nouvelles mises en examen supplétives

Selon le Courrier de l’Ouest, Saïd Chabane, président d’Angers, est visé par deux nouvelles mises en examens supplétives dans le dossier d’agressions sexuelles dans lequel il est poursuivi depuis février 2020.

Saïd Chabane était convoqué jeudi par le juge d’instruction du dossier d’agressions sexuelles dans lequel le président d’Angers est mis en examen depuis le mois de février 2020, indique Le Courrier de l’Ouest. Le magistrat a notifié deux mises en examens supplétives après les nouveaux témoignages de deux jeunes femmes. Elles n’ont pas déposé plainte mais le juge d’instruction a considéré que les faits rapportés valaient mise en examen.

Cela s’ajoute aux quatre plaintes recueillies par les enquêteurs de la police judiciaire depuis janvier 2020. Les deux femmes ont évoqué des faits remontant à cinq ans environ alors qu’elles étaient âgées de 27 et 30 ans. Selon le journal, elles travaillaient dans l’environnement de M.Chabane mais pas au sein du club. Le dirigeant a contesté les faits reprochés.

La première plainte contre Saïd Chabane remonte au 7 janvier 2020. Une jeune femme avait dénoncé des faits d’agression sexuelle survenus, selon ses déclarations, au mois de novembre 2019. Le parquet d’Angers avait alors ouvert une enquête préliminaire. Cela avait débouché sur deux nouvelles plaintes, après des auditions dans l’environnement de la victime et du suspect.

Le président angevin avait été placé en garde à vue le 5 février 2020 pour ces trois plaintes. Une quatrième avait été déposé le même jour. Avec les deux nouvelles mises en examens supplétives, l’affaire compte désormais six victimes présumées. Les premières plaignantes sont d’anciennes salariées du SCO âgées de 25 à 30 ans. Certains des actes dénoncés auraient été commis dans les locaux du club. Les plus anciens remonteraient à 2015, les plus récents à la fin de l’année 2019.

NC