RMC Sport

ASSE-OL: la LFP "condamne l'ensemble des incidents survenus" et va ouvrir "une instruction"

ASSE-OL

ASSE-OL - AFP

Au lendemain du match houleux entre Saint-Etienne et Lyon (0-5), marqué par une interruption de 40 minutes après l'envahissement du terrain, la Ligue de football professionnel réagit. Elle condamne des faits qui "ternissent l'image du derby" et annonce l'ouverture d'une instruction jeudi.

La Ligue de football professionnel ne pouvait rester muette après les incidents qui ont perturbé la fin du derby entre Saint-Etienne et l'Olympique Lyonnais dimanche (0-5). Ce lundi 6 novembre, l'instance publie un communiqué dans lequel elle "condamne l'ensemble des incidents survenus" à Geoffroy-Guichard, notamment l'envahissement du terrain après le 5e but lyonnais et la provocation du buteur Nabil Fekir.

A lire aussi >> ASSE-OL: "Il doit pouvoir le faire", l'avis de Daniel Riolo sur le geste de Fekir

14 blessés légers, dont 2 policiers selon le préfet

La LFP fustige "les comportements violents d'avant-match justement condamnés par le préfet de la Loire, les banderoles d'incitation à la haine, le nombre très important de fumigènes" et bien sûr "les événements ayant conduit à l'envahissement du terrain qui a provoqué l'interruption de la rencontre durant 40 minutes". "Ces faits ternissent l'image du derby et compromettent le déplacement des supporters adverses lors des prochaines rencontres opposant ces deux clubs", ajoute la Ligue.

L'association qui gère les activités du foot pro en France "ouvrira une instruction de ce dossier" jeudi. Evence Richard, le préfet de la Loire, s'est dit "scandalisé du comportement violent de supporters stéphanois et lyonnais qui a fait 14 blessés légers, dont 2 policiers". Il a évoqué le risque de "renouer avec la tradition des rencontres sans supporter visiteur".

A lire aussi >> ASSE-OL: avant Fekir, Ronaldo et Messi ont aussi célébré un but en brandissant leur maillot

A lire aussi >> ASSE-OL: pourquoi le kop nord a envahi le terrain alors que Fekir célébrait de l’autre côté

VIDEO >> Deschamps : "Fekir l'a senti comme ça. Il ne devrait pas le faire, mais ça peut arriver"

N.B avec AFP