RMC Sport

ASSE-OL : les supporters des Verts sont-ils jaloux du Stade des Lumières ?

Supporters de l'ASSE

Supporters de l'ASSE - AFP

Si le Stade des Lumières du Parc OL fait l’unanimité à Lyon, il est l’objet de nombreuses critiques du côté du Forez. Entre « manque de passion », « manque d’âme » et en passant par des propositions contestables pour le naming, les supporter stéphanois ne semblent pas plus jaloux que cela du nouvel écrin des Gones à 48 heures du derby. Avec parfois une pincée de mauvaise foi évidente liée à la rivalité historique entre les deux clubs.

Ce dimanche, la Ligue 1 verra se dérouler le derby rhodanien à Geoffroy Guichard. Après l'inauguration du Stade des Lumières, face à Troyes, comment les supporters des Verts ont-ils vécu l’émergence et le baptême en grandes pompes de cette nouvelle enceinte ? En sont-ils férocement jaloux ou bien rien ne vaut ce bon vieux Stade Geoffroy-Guichard ? RMC Sport est allé à la rencontre de deux supporters stéphanois -Stéphane et Laurent- représentatifs de la ferveur verte et de l’animosité historique qui règne entre les deux clubs phares de la région.

« L’argent va permettre d’acheter ce que Lyon n’a pas réussi à faire… »

Tous deux vêtus du maillot des verts, Stéphane et Laurent se rejoignent d’emblée sur un point : le Stade des Lumières n’a pas « d’âme » puisque « pas d’histoire ». Pour Laurent, ce nouvel écrin est à l’image de l’Olympique Lyonnais : « il m’inspire une forte importance de l’argent, du capital. Un stade créé pour faire du business. C’est la culture lyonnaise. Je voudrais tout sauf ça pour nous. » Avant de poursuivre : « On a l’impression que l’argent va permettre d’acheter ce que Lyon n’a pas réussi à faire : créer de la passion. ». Stéphane rejoint son camarade forézien sur le terrain du capital en glissant un petit tacle au président de l’OL : « Jean-Michel Aulas a déclaré pendant l’inauguration que c’était le plus beau jour de sa vie. Je voudrais le ramener à des valeurs plus simples et plus familiales : le plus beau jour de sa vie, c’est son mariage ou la naissance de ses enfants ? Ça ne peut pas devenir l’objet d’un stade terminé ».

60 000 places pour faire quoi ?

Avec une capacité de près de 60 000 spectateurs, le Stade des Lumières est le troisième plus grand stade de France (derrière le Stade de France et le Vélodrome). Pour Laurent, cette capacité est en inéquation avec la culture des supporteurs de l’OL : « 60 000 places lorsqu’on n’a pas de public et de fervents supporteurs comme nous, je pense qu’il va sonner creux… Même rempli ! ». Une analyse que partage Stéphane : « c’est complètement disproportionné ! Je doute de la rentabilité du stade, surtout s’il ne joue pas les premiers rôles, comme c’est le cas actuellement… »

Plutôt « Quenelle Arena » ou « Wagon Stadium » ?...

Toujours à la recherche d’un naming, le Stade des Lumières ne devrait pas porter ce nom éternellement. Nos deux supporteurs des Verts ont des idées pour sa future appellation et ils n’y vont pas avec le dos de la cuillère. Stéphane, qui en profite pour remettre un tacle à Jean-Michel Aulas, propose un nom qui fait référence à une spécialité lyonnaise tout en soulevant une question : « Pour le moment s’il n’y a rien c’est peut-être qu’Aulas n’a pas trouvé de partenaire prêt à mettre suffisamment d’argent ? Nous, on a pensé à la « Quenelle Arena » qui correspond à la culture culinaire locale du lieu. ». Laurent de son côté préfère se référencer au côté historique du derby : « Wagon Stadium ! Roger Rocher (ancien président de l’AS Saint-Etienne) avait dit que Saint-Etienne était la locomotive et Lyon le wagon. Ça me parait pas mal. »

Un stade « pas mal » ?

Pas tendres, Stéphane et Laurent ont émis beaucoup de critiques sur le nouveau stade de l’OL. Tellement qu’il a fallu leur demander s’ils n’étaient pas tout simplement jaloux du Parc OL ? S’il rend « indifférent » Stéphane, Laurent, lui, n’hésite pas à faire un parallèle avec la rénovation de Geoffroy-Guichard : « Nous à l’époque, quand il était question de quitter Geoffroy-Guichard, on était contre. Il n’en était pas question. Supporter les Verts ailleurs, pas question. Je respecte les choix de l’OL, chacun sa culture, ce n’est pas la nôtre. » Enfin, questionné sur la beauté en elle-même, nos deux fanatiques concéderons qu’il est « pas mal ». Qui a dit que les supporteurs des Verts manquaient d’objectivité ?...

Nicolas CUOCO avec E. JAY