RMC Sport

ASSE-OL: pourquoi Garcia a fait ses changements très tard

Après la large victoire de l’OL à Saint-Etienne ce dimanche (5-0), Rudi Garcia a expliqué pourquoi il a attendu les cinq dernières minutes pour procéder à des changements. C’était en partie une sanction.

Une première… pour quelques secondes. A 17 ans, Malo Gusto a disputé son premier match en Ligue 1 ce dimanche soir avec l’OL, en faisant son apparition sur le terrain juste avant le coup de sifflet final du derby sur la pelouse de Saint-Etienne. Le jeune défenseur lyonnais aurait pu entrer en jeu plus tôt, le match étant plié avec la large victoire des Gones face aux Verts (5-0), et Rudi Garcia ayant l’habitude de procéder à ses changements assez rapidement.

Mais à Geoffroy-Guichard, le coach de l’OL avait deux bonnes raisons de patienter jusqu’à la 85e minute pour lancer enfin Islam Slimani, puis Sinaly Diomandé, Rayan Cherki, Melvin Bard et donc Malo Gusto. Il voulait notamment sanctionner, en quelque sorte, des remplaçants qui l’avaient déçu lors de la défaite surprise face à Metz le week-end dernier au Groupama Stadium (0-1).

Garcia: "Je n’étais pas content des rentrants lors du dernier match"

"C’est une bonne question, a répondu Rudi Garcia à l’interrogation d’un journaliste en conférence de presse sur ses changements tardifs. Un, parce que ceux qui étaient sur le terrain méritaient de rester. J’étais même prêt à aller avec les mêmes jusqu’au bout. Deux, parce que je n’étais pas content des rentrants lors du dernier match. C’est aussi un message que j’ai envoyé au groupe." L’entraîneur lyonnais a quand même assoupli sa position dans les cinq dernières minutes.

"Finalement, je pense que c’était bien ensuite de ne pas prendre de cartons préjudiciables pour la suite, d’où les sorties de Thiago Mendes, Léo Dubois et Bruno Guimaraes, a expliqué Rudi Garcia. Je vous donne de manière très honnête les raisons pour lesquelles les changements ont eu lieu très tard, ce qui n’est pas dans mes habitudes."

LP avec EJ