RMC Sport

ASSE-OL: Garcia ne veut surtout pas dévaloriser la victoire lyonnaise

Privés de plusieurs joueurs testés positifs au coronavirus, Saint-Etienne a sombré face à l'OL (5-0) dans le derby. Malgré les nombreuses absences côté stéphanois, Rudi Garcia ne veut pas que la victoire de son équipe soit dévalorisée.

Ils ont été surclassés, quasiment de la première à la dernière minute. En grande difficulté depuis plusieurs mois, les Stéphanois ont pris une leçon dans le derby ce dimanche soir face à Lyon (5-0) à l’occasion de la 21e journée de Ligue 1. A leur décharge, ils se sont présentés à Geoffroy-Guichard avec une équipe particulièrement jeune, la faute à de nombreux forfaits. Sept joueurs de Claude Puel, testés positifs au coronavirus, étaient absents. D’autres n’étaient pas là pour cause de blessure, à l’image de Wahbi Khazri. Puel aurait même aimé que ce match soit reporté.

Dans ces conditions, faut-il relativiser ce résultat? "Aucunement. Je continue de penser qu’il n’y a pas de classement ou d’équipe alignée qui compte dans un derby, a assuré Rudi Garcia en conférence de presse. Saint-Etienne aurait pu le gagner. On a été très bons tactiquement et techniquement. On a bien répondu à leur losange, on a beaucoup fait courir Saint-Etienne. Ce travail a payé. Je pense que l’équipe qui en voulait le plus et qui avait le plus de cœur a gagné. C’est essentiellement ça qui compte dans un derby, pas les compositions d’équipes." Même si les Verts étaient affaiblis, l’entraîneur lyonnais estime que son équipe mérite amplement d’être félicitée après cette victoire au regard de sa prestation globale.

"C’est toujours un derby"

Relancé sur les absences côté stéphanois, il a préféré insisté sur les qualités montrées par ses joueurs, qui sont parvenus à totalement asphyxier leurs adversaires avec un Maxence Caqueret épatant au milieu.

"Encore une fois, quand vous courez tout le temps après le ballon, ça devient compliqué, que vous soyez bien ou pas sur le plan physique. C’est toujours un derby. On aurait pu prendre un but dans les premières secondes, on aurait aussi pu marquer plus vite. Quand le score est relativement large pour une équipe, on pourrait penser qu’il n’y a pas eu tous les paramètres du derby mais je peux vous assurer qu’ils étaient bien là au départ du match", a-t-il insisté. Fort de ce succès, l’OL repousse Monaco (4e) à quatre points et revient surtout à deux longueurs du leader parisien et de son dauphin lillois.

RR