RMC Sport

Ballon d'or: les votes les plus surprenants des journalistes

Les détails des votes du Ballon d’or 2021, attribué à Lionel Messi devant Robert Lewandowski, ont été dévoilés. Certains classements peuvent surprendre…

Le détail des votes du Ballon d’or réserve toujours quelques surprises. Cette année, ils étaient 180 journalistes (un unique représentant par pays) à faire partie du jury chargé de décerner la plus prestigieuse des récompenses individuelles pour un footballeur. Les votants devaient dresser une liste de cinq joueurs. En attribuant six points au premier nommé, quatre au deuxième, trois au troisième, deux au quatrième et enfin un au cinquième. Et comme en 2009, 2010, 2011, 2012, 2015 et 2019, c’est donc Lionel Messi qui l’a emporté. Avec 613 points contre 580 pour son dauphin Robert Lewandowski.

Grand vainqueur, l'Argentin a pourtant été oublié dans certains pays comme au Brésil, où Kevin de Bruyne a été plébiscité, ou au Yémen, qui a préféré récompenser Mohamed Salah, Karim Benzema, Riyad Mahrez, Cristiano Ronaldo et Kylian Mbappé. Le journaliste argentin, lui, a préféré snober Lewandowski, qu’il n’a même pas intégré à son top 5. Même réflexion pour le représentant de l’Ouzbékistan. Il a zappé la machine à marquer du Bayern, en plaçant Mbappé en première position devant… Mason Mount. Le jeune milieu anglais, vainqueur de la Ligue des champions avec Chelsea mais finaliste malheureux du dernier Euro, se retrouve aussi sur le podium du journaliste togolais.

Mbappé premier au Cameroun et en Ouzbékistan

La deuxième place de Raheem Sterling au Liechtenstein et au Salvador peut surprendre encore plus. Et puis il y a ceux qui ont voté pour des Français. Comme son confrère ouzbek, le journaliste camerounais voulait voir Mbappé décrocher ce 65e Ballon d’or. Le champion du monde parisien a finalement terminé à la neuvième place. D’autres nations ont attribué le maximum de points à N’Golo Kanté, comme Aruba (une île des Antilles néerlandaises), l’Azerbaïdjan, l’Estonie, le Portugal et Sao Tomé-et-Principe (un archipel situé en Afrique). Au classement final, l’ancien Caennais est arrivé cinquième, juste derrière Benzema, qui a pris la première place dans plusieurs pays, notamment en Espagne, en Tunisie et à Madagascar.

Parmi les votes pour le moins étonnants, le Turkménistan se distingue cette année en plaçant Lautaro Martinez dans son top 3. Le buteur argentin de l’Inter fait aussi partie des cinq noms retenus au Guatemala, comme son coéquipier en club Nicolo Barella. Le roc de Manchester City Ruben Dias, lui, a eu droit à un point de la part du journaliste népalais. Et puis il y a ceux qui ont visé juste. Le top 5 du journaliste néo-zélandais est ainsi le même que le résultat final : Messi, Lewandowski, Jorginho, Benzema, Kanté. Côté français, Pascal Ferré, rédacteur en chef de France Football, aurait voulu voir Lewandowski devancer ses concurrents.

https://twitter.com/rodolpheryo Rodolphe Ryo Journaliste RMC Sport