RMC Sport

PSG: Messi raconte pourquoi il s'est allongé derrière le mur contre Manchester City

Lionel Messi, dans une interview publiée samedi dans France Football, revient sur le moment le plus étonnant de PSG-Manchester City: l'Argentin s'était allongé derrière un mur parisien sur un coup franc adverse. Un geste qui avait surpris, mais qu'il trouve tout à fait normal.

Le 28 septembre au Parc des Princes, la scène avait étonné, voire choqué: dans les arrêts de jeu du match de Ligue des champions entre le Paris Saint-Germain et Manchester City (2-0), Lionel Messi a été invité par ses coéquipiers à s'allonger derrière le mur sur un coup franc. À la télévision anglaise, l'ancien international anglais Rio Ferdinand avait trouvé "irrespecteux" de confier cette tâche au génie argentin. Mais lui ne l'a pas perçu ainsi. Dans un entretien paru samedi dans France Football, à l'occasion de son 7e Ballon d'or, l'attaquant parisien se montre très pragmatique.

"À ce moment-là, nous avions besoin de cela, estime-t-il. Nous étions en train de gagner. Il n'y avait personne pour le faire et, comme j'étais là, je me suis couché. Franchement, ce n'est rien. On doit tous apporter quelque chose pour obtenir des résultats".

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder le PSG en Ligue des champions

Des ordres donnés par Marquinhos

La scène s'était déroulée dans la première minute du temps additionnel, à la suite d'une faute d'Idrissa Gueye sur Riyad Mahrez, alors que le PSG menait 2-0. L'Algérien, qui avait trouvé le chemin des filets sur cet exercice quelques mois plus tôt, se trouvait alors en bonne position aux 25 mètres. Gianluigi Donnarumma avait alors composé son mur avec Wijnaldum, Marquinhos, Kimpembe, Mendes et Neymar.

Messi, au début de cette séquence, ne semblait pas très concerné par le coup franc. Jusqu'à ce que Marquinhos, avec son brassard de capitaine, s'adresse à lui. C'est à ce moment-là que la "Pulga" s'était finalement glissé derrière le mur pour éviter toute frappe rasante. La tentative de Riyad Mahrez n'avait finalement rien donné. Et quelques minutes plus tard, Kylian Mbappé avait remplacé Lionel Messi dans ce rôle quelque peu ingrat.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport