RMC Sport

Bastia-OL: cinq personnes en garde à vue

-

- - AFP

Cinq personnes ont été placées en garde à vue à Bastia ce lundi dans le cadre de l'enquête sur les échauffourées qui ont émaillé la rencontre entre le club corse et l'OL le 16 avril.

Une semaine après les échauffourées lors de Bastia-OL à Furiani, cinq personnes ont été placées en garde à vue dans la cité corse ce lundi, a appris l’AFP de source judiciaire. Quatre hommes ont été interpellés lundi matin par des enquêteurs de la sûreté départementale, et le cinquième, qui se savait recherché, s'est présenté de lui-même au commissariat, où il a été à son tour placé en garde à vue.

A lire aussi >> Bastia-OL: Furiani suspendu, le Sporting jouera sur terrain neutre à huis clos

Avant le coup d'envoi, alors que les joueurs lyonnais terminaient leur échauffement, une cinquantaine de supporters corses avaient pénétré sur la pelouse pour s'en prendre violemment à une partie de l'équipe rhodanienne et de son staff. Commencé avec près d'une heure de retard, le match avait ensuite été officiellement arrêté après de nouveaux incidents survenus à la mi-temps.

A lire aussi >> Le directeur de la sécurité de Bastia confirme sa plainte et répond aux accusations d’Aulas

Deux joueurs lyonnais, Anthony Lopes et Mathieu Gorgelin ont porté plainte contre X pour "violence en réunion dans une enceinte sportive" et le parquet de Bastia a ouvert une enquête en flagrance pour "violences". Le club de Bastia a lui aussi déposé plainte contre X avec constitution de partie civile.

JBi avec AFP